Magazine Culture

« Hunger Games », de Suzanne Collins – La trilogie

Par Poleen @PoleenTS

Moi mouton vous dites ? (Je n’ai pas cédé à 50 shades of grey je vous fais remarquer !) Je reconnais, je n’ai pas attendu bien longtemps après avoir vu le tome 1 de Hunger Games adapté au cinéma, pour me lancer dans la lecture de cette trilogie de « science-fiction » !

« Hunger Games », de Suzanne Collins – La trilogie

Plutôt que vous faire un article par livre, j’ai préféré vous donner mon avis sur toute la trilogie… Sans pour autant dévoiler l’intrigue, promis !

L’histoire : Les Hunger Games ont commencé. Le vainqueur deviendra riche et célèbre. Les autres mourront…
Dans un futur sombre, sur les ruines des États-Unis, un jeu télévisé est créé pour contrôler le peuple par la terreur.
Douze garçons et douze filles tirés au sort participent à cette sinistre téléréalité, que tout le monde est forcé de regarder en direct. Une seule règle dans l’arène : survivre, à tout prix.
Quand sa petite soeur est appelée pour participer aux Hunger Games, Katniss n’hésite pas une seconde. Elle prend sa place, consciente du danger. À seize ans, Katniss a déjà été confrontée plusieurs fois à la mort. Chez elle, survivre est comme une seconde nature…

(Je vous passe les résumés des deux autres livres…)

Mon avis : Pour commencer, 2ème confession de cet article, j’ai plutôt accroché ! Certes, ce n’est ni de la grande littérature, ni du roman bouleversant, mais ça se lit très bien, c’est rythmé, et on est curieux de savoir ce qu’il va arriver aux différents personnages !

Ces livres ont eu sur moi « l’effet Twilight », c’est à dire que, bien que sachant que ce n’était pas bien fou, j’ai tout de même pris un vrai plaisir à les lire, ne voulant plus m’arrêter avant de connaître le dénouement… Vous savez, ce petit plaisir coupable que l’on ressent à regarder une débilité à la télé, ou à lire un roman de gare …

Les personnages sont parfois (souvent ?) horripilants, le style est très simple, si ce n’est inexistant (écrit pour les ados à la base, je vous le rappelle), mais le rythme est là. Il faut également reconnaître que ce côté « jeux romains » a plus d’un attrait… La Rome antique et ses gladiateurs est plus d’une fois prise pour référence au fil des pages, les combats dans l’arène, Panem, le Capitole, … On se retrouve rapidement spectateur d’un événement qui nous dégoûte et nous intrigue à la fois… C’est finalement cet aspect « sociologique » qui m’a le plus intéressé dans cette lecture. Voir comment, dans un futur qui pourrait ne pas être si éloigné de nous, les peuples sont apeurés et manipulés par quelques « élus »… Je pense, qu’au-delà de la 1ère lecture, il y a matière à analyse.

Je ferai court sur l’histoire d’amour et le triangle amoureux qui se dessine dans le 1er tome; bien que mieux traité dans le livre que le film, je trouve que les sentiments sont trop grossièrement coupés, les réactions trop attendues et trop peu nuancées…

L’histoire se développe et s’intensifie au fil des deux autres tomes pour un final en apothéose. Toutefois, j’ai préféré le tome 2, mêlant à la fois l’univers connu des jeux et laissant découvrir de plus sombres heures…

Et vous, avez-vous cédé à la folie Hunger Games ?

Lecture en cours : Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, de Jonas Jonasson.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Poleen 66 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines