Magazine Cuisine

Donner un nom aux dépressions et anticyclones

Par Opapilles

En 1954, une étudiante de l’Université de Berlin, Karla Wege, a proposé de donner un nom aux dépressions et anticyclones qui traversaient l’Europe pour rendre la météo plus accessible au grand public. Depuis 1954 et jusqu'en 2002, l'Institut de Météorologie de l'Université de Berlin établissait une liste pour l’année à venir, en se basant sur la liste établie par Karla Wege. Lors des années impaires, les dépressions reçoivent des noms masculins, et, lors des années paires, des noms féminins. Les anticyclones sont baptisés selon la règle inverse.
Ainsi, le prénom masculin Joachim a été choisi en 2011, année impaire. Même chose en 2009 avec la tempête "Klaus" et les tempêtes “Lotach” et "Martin" en 1999. La fameuse tempête Xynthia portait ce nom féminin car nous étions en 2010.


météo,vent,air,tempête


Depuis 2002, l’Institut de Météorologie de Berlin permet néanmoins à n’importe qui d’acheter le nom d’une future tempête via le formulaire “adoptez un vortex”. L’Institut de Météorologie de Berlin se réserve le droit d’accepter ou de rejeter le nom proposé. Les dépressions coûtent 199€, et les anticyclones 299€. Si une lettre ne trouve pas d’acheteurs, le site organise des enchères sur eBay.


Source : quoi.info

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Opapilles 272 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine