Magazine Cinéma

Terreur Au Collège / Splatter University

Publié le 04 septembre 2012 par Olivier Walmacq

Terreur Au Collège / Splatter University

REALISATION : RICHARD W HAINES

ANNEE : 1984

GENRE : HORREUR

L'HISTOIRE : PANIQUE SUR LE CAMPUS, UN MANIAQUE TUE DES PROFESSEURS ET DES ELEVES. PERSONNE NE CONNAIT SON IDENTITE, MAIS, UNE JEUNE FEMME NOUVELLEMENT ARRIVEE COMME PROFESSEUR DECIDE DE DEMASQUER LE TUEUR.

L'Avis De Titi70 : Aujourd'hui, grand évenement, car, j'effectue mon arrivée sur Naveton cinéma. Si vous avez trouvé les chroniques d'Alice In Olivier foireuses, attendez de lire les miennes. En tout cas, je compte bien renforcer la mauvaise réputation de ce blog.

Pour vous le prouver, je vais vous parler aujourd'hui d'un nanar horrifique que les cinéphiles respectables, qui lisent Télérama, ont banni de leurs discussions sérieuses.  

On le sait, durant le début des années 80, la mode dans le cinéma d'horreur est au Slasher Movie, ces films où un tueur s'attaque à des étudiants ou de jeunes adultes.

Un phénomène inspiré du succès du premier Halloween et de Vendredi 13. Devant le déluge de films de ce genre qui naissent à ce moment là, les responsables de la société Troma, Lloyd Kaufman et Michael Hertz, se disent qu'après tout, il n'y aucune raison de ne pas en profiter, ainsi naît le premier slasher de la firme : Splatter University qui deviendra Terreur Au Collège chez nous. 

large_542836

Dans un asile, un fou vient de s'évader et le personnel interroge les autres patients, dont un qui louche, pour savoir si il n'a rien vu.

Quelques temps plus tard, un professeur est assassiné dans sa salle de classe, puis, une jeune femme se présente au directeur pour la remplacer. Elle se retrouve face à un pretre catholique en fauteuil roulant, qui lui raconte qu'après le meurtre, est né une rumeur comme quoi la classe serait hantée.

Le jeune femme s'installe ensuite dans un immeuble où la logeuse a un curieux sens de l'humour : "C'est mieux de tuer quelqu'un qu'on connait, c'est plus simple et convenable" lache t elle avec un sourire. Pendant ce temps, les étudiants draguent comme des bêtes, fument des joints dans l'escalier de l'école et se font trucider à l'arme blanche, parfois dans l'indifference la plus totale (la jeune fille dont le cadavre a été balancé dans une poubelle, et devant laquelle passent ses amis en balançant leurs bieres, d'ailleurs, l'un des jeunes à cette phrase : "cette bière, elle tue" ).

Il faut dire que certains jeunes du film ne brillent pas par l'intelligence (le mec qui revient vers sa voiture et engueule sa copine parce qu'elle ne réagit pas et reste mème assez froide, pour cause, elle git égorgée à coté de lui).

Terreur Au Collège / Splatter University

Je pense que vous l'aurez compris, ce film d'horreur joue avant tout la carte de la parodie avec un humour completement con et des scènes stupides (la fille qui se présente en mini jupe a un des prêtres, qui d'ailleurs se tape une prof, la prof qui voit du sang sous la porte des WC et se met à crier "il y a quelqu'un ?"  ).

Malgré tout, impossible de considerer le film comme un navet, par contre, c'est indénablement un nanar sympathique joué avec les pieds par des acteurs inconnus et qui le resteront, absolument pas gore,  où les responsables de la firme en profitent pour signer un scénario en forme de charge virulente contre l'église et ses prêtres.

En tout cas, pour tout amateur des films azimutés de la Troma, celui ci est immanquable.

Note nanardeuse : 19/20 (parce que c'est tout de mème très con)

 

Terreur Au Collège / Splatter University
Félicitations pour ta première chro TIti. Je n'ai pas vu ce nanar qui visiblement semble tenter maladroitement de copier Halloween et vendredi 13


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines