Magazine Environnement

(AFP) La filière éolienne dans une situation "critique", selon les professionnels

Publié le 04 septembre 2012 par Arnaudgossement

A la suite d'un communiqué de l'association FEE - France Energie Eolienne - l'AFP vient de diffuser une dépêche dont je vous propose la lecture ci dessous. Je vous propose également la lecture de cet article rédigé à la suite de l'arrêt par lequel le Conseil d'Etat a saisi la Cour de justice de l'Union européenne d'une question préjudicielle relative à la légalité l'arrêté tarifaire français.


(AFP) La filière éolienne dans une situation "critique", selon les professionnels
PARIS — La filière éolienne française est dans une situation critique, ce qui menace des milliers d'emplois, a prévenu l'association professionnelle France Energie Eolienne (FEE), réclamant à son tour des mesures urgentes au gouvernement.
"La situation de la filière éolienne est critique en France depuis le 12 mai 2012, date à laquelle le Conseil d'Etat a renvoyé à la Cour de Justice de l'Union européenne le soin de valider l'interprétation faite de l'arrêté tarifaire éolien datant de 2008", déplore la FEE dans un communiqué reçu mardi.
Selon l'association, cette procédure judiciaire, dont l'issue n'est pas attendue avant 12 à 18 mois, "génère une incertitude qui bloque le financement de tous les projets éoliens en France". Ce qui "menace directement des milliers d'emplois (...) mais également les investissements pour la création d'une filière industrielle d'avenir".
Le secteur a en effet été déstabilisé par la remise en cause des contrats de tarifs d'achat de l'électricité d'origine éolienne suite à cette décision du Conseil d'Etat qui avait été saisi par des anti-éoliens. Le gouvernement avait en juin assuré la filière de son plein soutien et promis de veiller à ce qu'elle ne pâtisse pas de ce revers judiciaire.
Selon France Energie Eolienne, le secteur occupe directement 11.000 personnes en France et prévoit d'atteindre 60.000 emplois en 2020.
Déjà, la semaine dernière, le Syndicat des énergies renouvelables (SER) avait tiré une nouvelle fois la sonnette d'alarme et demandé au gouvernement d'agir, face à la chute des installations de parcs éoliens constatée depuis deux ans, qui s'est accélérée depuis le début de l'année.
La FEE était pendant plusieurs années une composante du SER, mais a repris son indépendance début juillet.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arnaudgossement 7856 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte