Magazine Basketball

Rajon Rondo, l'émergence d'une star

Publié le 04 septembre 2012 par Insidebasket @insidebasket
En déplacement à Hong Kong en tant qu'ambassadeur de Red Bull King, Rajon Rondo s'est volontiers replongé sur ses six ans en NBA pour South China Morning Post.
Sorti de l'Université de Kentucky, le jeune Rondo rejoint le team de Boston en 21ème position de la draft 2006. Sa première saison sera catastrophique avec le pire bilan jamais enregistré par Boston avec 24 victoires et 58 défaites. Rondo ne joue pas longtemps, relégué en troisième meneur. Un mal pour un bien selon RR9.
"C'était une saison difficile pour moi en tant que rookie. Vous voulez rentrer sur le terrain et donner tout ce que vous pouvez mais j'étais seulement le troisième meneur de l'équipe. Je me devais de progresser plus vite, en écoutant le coach et les joueurs d'expérience."

"J'ai grandi chaque année. La deuxième année lorsque nous avons remporté le championnat, et les autres années qui ont suivi, mon rôle sur le terrain était de plus en plus important."

En 2009 il parvient à maintenir des statistiques énorme en l'absence de Kevin Garnett. Mais Orlando met vite fin au rêve d'un back-to-back des Celtics. En 2010, de retour pour les Finales NBA, Rondo s'affirme de plus en plus comme le futur de Boston. Passeur hors pair, attaquant intelligent et bon défenseur, le deuxième titre lui échappe à 4 points près au Staples Center de Los Angeles. 
En 2011 c'est un Rondo All-Star qui arrive. Même si le Heat élimine rapidement les Celtics, les regards ne se sont plus tourné vers le franchise player qu'est Paul Pierce, mais bien sur son meneur qui devient le quatrième élément du Big Four de Boston. Désormais il forme le nouveau Big Three des Celtics avec Garnett et Pierce.
Dans l'ombre de la saison prolifique de LeBron James, on retiendra les performances de Rajon Rondo avec notamment 10 triples doubles dont 4 en playoffs. Présent sur tous les fronts, Rajon Rondo s'est imposé plus que jamais comme le chef d'orchestre des Celtics. Il est loin le temps où Rondo se faisait corrigé par Kevin Garnett et compagnie. A 26 ans, il est le nouveau leader de la franchise de Boston et plus que jamais il croit à un deuxième titre la saison prochaine, même tout reste à faire :
"Nous n'avons pas été à la hauteur la saison dernière. Il nous a manqué pas grand chose. Nous devons bien évidemment arrêter LeBron James, mais c'est plus facile à dire qu'à faire. Nous devons améliorer notre jeu dans la raquette et arracher plus de rebonds."

Désormais la NBA nous offre de très beaux duels de meneur. La saison dernière nous avions droit à la confrontation entre Rondo et le phénomène Jeremy Lin. Rondo a très vite conclu l'affaire avec une feuille de stats de mammouth : 18 pts, 17 rbds et 20 pds. Les confrontations entre les deux meneurs seront moins nombreuses puisque l'ancien Knick à rejoint la conférence Ouest et Houston.
"Toute l'attention du public est tourné vers le meneur. Tous les meneurs veulent en découdre avec Derrick Rose, Chris Paul. C'est la même chose pour Jeremy Lin. La saison qui arrive est différent pour Jeremy. Il sait ce qu'il attend, il a été préparé pour ça. J'espère qu'il va réussir avec les Rockets sauf contre nous. Nous espérons les battre sévèrement."

Le numéro 9 des Celtics est très confiant sur la saison à venir. Convaincu que son équipe ira chercher le titre en 2013, Rondo devra encore franchir un cap pour parvenir à devancer le Heat et pourquoi pas devenir le prochain MVP de la NBA.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67635 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines