Magazine Culture

Fables scientifiques de D.Cunningham

Publié le 11 septembre 2012 par Svtcolin
Fables scientifiques de D.CunninghamPour me réconforter de la rentrée qui approche en montrant les dents, je suis allé dans mon magasin de Bd préféré. Parmi mes séries habituelles, j'ai trouvé un ouvrage fort sympathique: "Fables scientifiques"  de Darryl Cunningham aux éditions "ça et là" (En fait je l'avais déjà bien repéré). 
Cette BD parle, au départ en tout cas, des mythes pseudo-scientifiques tel que l'homéopathie, les vaccins causant l'autisme, ou encore la négation du réchauffement climatique ou de l'évolution (6 chapitres et 158 pages au total). L'approche est anglo-saxonne, elle se base sur des faits et déconstruit rapidement et sans fioritures, les arguments non-scientifiques utilisés par certains, souvent dans leur propre intérêt. Toujours très factuel à la manière d'un reportage en BD, l'ouvrage présente un côté par ailleurs très militant, utilisant les ressorts de l'humour ou de l'émotion pour charmer le lecteur. Cela passe notamment par l'illustration qui peut paraitre anecdotique, ou très sobre (souvent une case sans dialogue, avec une voix off en cartouche), mais qui mine de rien fait son petit effet, et permet de donner un visages aux protagonistes réels ou fictifs de l'histoire. Ajoutons que Darryl Cunningham est un blogueur qui, s'il n'est pas spécialiste des domaines qu'il aborde propose des sources très précises pour chacun des chapitres.  Fables scientifiques de D.Cunningham Globalement cette première partie m'a déjà bien plu, même si le chapitre sur l'évolution m'a semblé plus brouillon que les autres, et même si je ne me suis pas senti très concerné par la chiropraxie. Mais jusque là rien d'extraordinaire ou de vraiment nouveau pour moi, déjà largement convaincu par le discours (cf. mon billet sur l'homéopathie).
Fables scientifiques de D.CunninghamMais ce qui m'a particulièrement séduit c'est le septième et dernier chapitre intitulé "le déni de la science". En une vingtaine de pages il explique avec méthode pourquoi et comment fonctionnent les mythes scientifiques. Il précise notamment l'importance des lobbys, et des médias en quête de controverses et de débat contradictoires. Enfin il termine en expliquant pourquoi et comment fonctionne le processus scientifique et l'évaluation par les pairs. Cette conclusion épistémologique se termine par une post-face plus personnelle et non moins passionnante. Blasé que j'étais par la rentrée, cet éloge du processus scientifique et de la pensée critique raviva instantanément ma flamme de militant pro-science! En refermant le livre, plein de ferveur et d'enthousiasme, je me suis dit: "ça c'est une arme puissante pour la science ! ".  
J'étais fin prêt pour la rentrée !
Conclusion... Le paradoxe des livres militants tel que celui-ci, est qu'ils prêche des convertis. Quel défenseur du canular lunaire achèterai ce livre ? Ou alors par erreur (la couverture et le titre pouvant prêter à confusion), car les fables qui sont décrites ne sont pas scientifiques justement ! Cela n'empêchera pas de le prêter ou de le conseiller aux plus sceptiques, comme un remède intellectuel à propager. La vertue essentielle de cet ouvrage étant peut-être de fournir les armes et la motivations aux "soldats de la science" qui l'achèterons.
La fiche sur BDgest: http://www.bedetheque.com/serie-33688-BD-Fables-scientifiques.html
L'excellent blog de Daryl C. où le livre est pré-publié en anglais : http://darryl-cunningham.blogspot.fr/
  • Le chapitre sur l'évolution en anglais
  • Le chapitre final sur le déni de la science
L'avis du Dr Goulu (billet découvert après avoir rédigé le mien) : http://drgoulu.com/2012/06/16/fables-scientifiques/
[Retour à l'accueil]

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Svtcolin 362 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte