Magazine Culture

Le Grand-Quevilly, Seine-Maritime.Les stratus s'étirent e...

Publié le 11 septembre 2012 par The1310
Le Grand-Quevilly, Seine-Maritime.Les stratus s'étirent e...

Le Grand-Quevilly, Seine-Maritime.
Les stratus s'étirent en filandres Fils soyeux de septendre De l'été encore les freluches Au ciel serein sans embûche Attendrissant comme une peluche A faire conter de gentilles fanfreluches  Et me souvenant de Girard de Saint -Amand J'ajoute  ce couplet de lui venant : "J'entreprendrais en un temps chaud et clair   Le vain calcul des freluches de l'air".
J.C Tannenbaum directeur de la station d'art météorologique.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


The1310 213 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines