Magazine Cinéma

[Critique] COCKNEYS VS. ZOMBIES

Par Onrembobine @OnRembobinefr

L’Étrange Festival 2012 – La Nuit des Zombies

Titre original : Cockneys vs. Zombies

Note:

★
★
★
☆
☆

Origine : Angleterre
Réalisateur : Matthias Hoene
Distribution : Michelle Ryan, Honor Blackman, Georgia King, Alan Ford, Jack Doolan…
Genre : Horreur/Gore/Comédie
Date de sortie : Indéterminée

Le Pitch :
Deux jeunes frères de la banlieue londonienne tentent le tout pour le tout en allant braquer une banque pour sauver la maison de retraite de leur grand-père. Quelle ne sera pas leur surprise lorsqu’en sortant de la banque, il tomberont sur une ruelle dévastée et peuplée de zombie affamés sanguinolents !

La Critique :
S’inspirant un peu du « concept » de Shaun of the Dead, Cockneys vs. Zombies réussit à proposer une bonne comédie alliée à un film de morts-vivants honnête. Si on regrette que les gunshots manquent un peu de patate et les zombies de sauvagerie, on est servi niveau comédie et performance d’acteur.
En effet, comment résister à l’incroyable Alan Ford (inoubliable dans le rôle de Tête de brique dans Snatch) qui trouve ici encore un rôle à la mesure de son sourire carnassier plein de dents qui ne désire que mordre. Gueulard, agressif et charismatique le grand-père interprété par Ford va jouer les leaders de la résistance de la maison de retraite « against » les zombies tueurs venus d’ailleurs. S’en suivront plusieurs scènes d’anthologie dont seuls les anglais ont le secret, au son d’une excellente b.o. garantie 100 % Guinness et chips au vinaigre.

Divertissant et vraiment fun, Cockneys vs. Zombies n’a bien sûr pas la puissance de Shaun of the Dead, mais arrive à se dégager quelques petits moments bien sympathiques. Manque un certain soucis du détail et un casting plus équilibré pour que le film casse vraiment la baraque. À la place, quelques longueurs, cabotinages et facilités égratignent un peu le film. J’aurais préféré que les zombies soient ainsi plus agressifs et les massacres plus sanglants ,plutôt que d’avoir quelques numéros d’acteurs un peu éculés où les héros d’un jour se prennent pour de véritables Rambo experts en armement varié.
Reste tout de même au final un long-métrage bien ficelé, qui vous fera passer un agréable moment, entre deux coups de flingue et un apophtegme de MISTER Alan Ford !

@ Pamalach

[Critique] COCKNEYS VS. ZOMBIES

Crédits photos : Tea Shop & Film Company


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onrembobine 57561 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines