Magazine Culture

MIKA fait son grand retour avec "The Origin Of Love" - Chronique de l'album

Publié le 17 septembre 2012 par Guillaume @influencelesite

Ce qu'il y a de bien avec un nouvel album de Mika, c'est que l'on est rarement déçu. Et là encore, c'est prouvé.

Quelle belle surprise. 14 Titres qui ont le mérite de ne pas laisser indifférent et qui nous poussent irrémédiablement à se dire..."bon une autre écoute." En tout cas, c'est l'effet que nous a fait cet album.

L'album commence avec le titre qui donne son nom à l'album "The Origin Of Love". Un titre assez punchy porté par un pont en latin absolument hallucinant (à 2min15). Les choeurs portent le titre jusqu'à son sommet. L'écoute démarre plutôt bien. Suit "Lola" un titre plus mid tempo aux sonorités plus légères. Vient ensuite "Stardust" qui sent le tube à plein nez. Produit par Benny Benassi (et cela s'entend) le titre démarre fort et plus les secondes passent plus la magie opère. Le morceau prend plus d'ampleur jusqu'à l'euphorie électro. Non, vous ne rêvez pas, vous êtes déjà en train de bouger la tête et de taper du pied. 

Place à "Make you happy", entre voix vocodée et ballade électro. Une petite douceur pour se remettre. "Underwater" renforce cet état magique que l'on développe peu à peu. Une ballade piano voix mettant en avant la voix du chanteur : entre voix suave et grave et puissance dans les aigues. Un must pour les fans de Mika.

Reprise de l'électro avec "Overrated", un titre plus destructuré faisant la part belle une fois encore à la voix si particulière de Mika. On adore.

6 titres déjà et c'est un presque sans faute. 

"Kids" prend la suite, sans réellement nous convaincre, un titre mid tempo à la mélodie certes accrocheuse mais moins efficace que ce qui précédait. Suivent "Love you when I'm drunk" (un titre up tempo bien senti, à redécouvrir en live, ce devrait être un vrai succés.), "Step with me" et "Popular Song" (où Mika s'essaye au r&n'b) et "Emily" version anglophone de "Elle me dit". Un must. Le titre prend un véritable coup de boost en anglais.

"Heroes" : l'un de nos coup de coeur... Mika monte dans les aigues, le titre est planant. Une parfaite maitrise.

L'album (dans sa version simple) se clot avec "Celebrate" et "Elle me dit" que vous connaissez tous.

N'hésitez pas à vous procurer la version deluxe. En effet, on y retrouve quelques titres bonus et il serait bien dommage d'y passer à coté. Nous pensons à "Karen" (un titre français) que Mika nous avait confié avoir écrit suite à une rencontre dans un bar , 82 rue des Martyrs à Paris, un lieu que Mika affectionne particulièrement et où vous pourrez l'y croiser peut-être..Le morceau est véritablement accrocheur croyez nous. Autre mention spéciale dans ce second disque : "L'amour dans le mauvais temps". Nous en sommes encore subjugués d'émotion. Un guitare/voix d'une rare intensité. Mika nous apporte dans un registre plus personnel et ce n'est pas pour nous déplaire. Les textes de ses titres en français apportent une vraie plus value à ce disque.

On en ressort avec ce large sourire aux oreilles et cette envie de crier "encore"...

Un trés bon album écrit et composé par la crème de la crème : William Orbit, Nick Littlemore (Empire of the sun), Benny Benassi, Pharel Williams..., enregistré entre les USA, Londres, le Canada, la France. Un album plus mature et moins coloré et sucré que ses prédecesseurs, mais ce n'est pas pour nous déplaire !

Découvrez "The Origin Of Love" :


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Guillaume 54300 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine