Magazine Animaux

Tarn : "Faute de prédateurs naturels..."

Par Baudouindementen @BuvetteAlpages

Oncfs_faute-de-prédateursLa forêt domaniale de Grésigne

La forêt de la Grésigne entre les vallées de l’Aveyron, de la Vère et du Cérou est ceinturée au nord par des plateaux calcaires et au sud-est par le causse de Cordes. C’est une forêt domaniale depuis le XIIIème siècle.
Une des plus belles chênaies du Sud de la France
L’exceptionnelle richesse entomologique de la Forêt de Grésigne la place au 3° rang européen en nombre absolu de coléoptères (2.380 espèces recensées), derrière la forêt de Fontainebleau, et la réserve de Bialowieza (Pologne, Biélorussie), avec notamment des espèces de coléoptères saproxyliques à forte valeur patrimoniale comme Limoniscus violaceus (connu sur 11 sites au niveau européen dont 7 en France), Aesalus scarabaeoides, Akimerus schaefferi, Eurythyrea quercus,… caractéristiques de la phase de sénescence et dépérissement des arbres.
La forêt domaniale de Grésigne est également très riche  en Chiroptères qui utilisent la forêt comme terrain de chasse : 20 espèces contactées sur un total de 24 présentes en Midi-Pyrénées (et 31 au niveau national), dont 8 inscrites en annexe II de la directive Habitats (Grand et Petit rhinolophe, Barbastelle, Minioptère de Schreibers, Grand et Petit murin, Vespertillon de Beichstein, Vespertillon à oreilles échancrées).

On y retrouve aussi l'Aigle botté, le Ciracaëte, le Pic mar...

Faute de prédateurs naturels

...et de nombreux cerfs, mais pas encore de grands prédateurs, ce que ne semble pas regretter l’ONF qui a trouvé une autre solution pour remplacer les prédateurs naturels.


Les chasseurs ont horreur de la concurrence
L’ONF publie une annonce dans le but d’appeler à la prudence :

"Attention ! Chasse à l’approche du 15 septembre au 15 octobre. Accès à la forêt temporairement interdit. Danger, tir à balle.
Faute de prédateurs naturels, les grands cervidés se multiplient. Leur trop grand nombre met en péril le renouvèlement de la forêt, cause des dégâts dans les cultures riveraines et provoque parfois des accidents de la route. La chasse reste le seul outil pour limiter leur nombre. Ce panneau vous indique que des chasses à l’approche sont organisées TOUS LES JOURS du 15 septembre au 15 octobre, en forêt domaniale de Grésigne. Cette action s’inscrit dans le cadre d’un plan de chasse, validé par le Préfet."

La Forêt domaniale de Grésigne est située près de Castelnau-de-Montmiral, c’est dans le Tarn.
En 2008, le loup était dans la montagne noire
 
(JT de 13h, TF1 du 14 avril 2008)

Le 21 mars 2008, la préfecture du Tarn et l’ONCFS ont annoncé la présence d’un loup dans la Montagne noire. Les traces de la bête auraient été relevées entre Mazamet et saint Amant-Soult. Quatre cadavres de chevreuil avaient été découverts en trois endroits différents : la Forêt de Triby, la commune de Saint-Amant-Soult et Albine, à moins de 90 km de la forêt de Grésigne.
Le directeur de l’office de la Chasse a déclaré au cours d’une conférence de presse : "A 99%, les quatre chevreuils découverts dépecés dans la Montagne noire ont été victimes des attaques d’un loup".
Quant au Préfet du Tarn, il fait état d’hypothèses sur la provenance de l’animal : "Il y a une forte probabilité de la présence entre Mazamet et Saint-Amans-Soult, dans la Montagne Noire, d’au moins un animal de cette espèce qui pourrait avoir émigré de la Lozère ou des Alpes. Ce n'est pas plus difficile pour un loup de venir des Alpes ou de Lozère que pour un automobiliste. Ils peuvent parcourir 50 kilomètres par jour."
Un coyote aussi

Des poils prélevés le 11 mars 2009, au-dessus de Saint-Amans-Soult, par un agent de l'ONCFS, se sont révélés, après analyse, appartenir à un spécimen de « Canis latrans », nom scientifique du coyote (à ne pas confondre avec Canis aureus, le Chacal doré dernièrement observé en Suisse. Le laboratoire d'écologie alpine de Grenoble, qui les a analysés à la demande du préfet, est formel. « Par analyse génétique, on ne peut pas se tromper », souligne Pascal Pouzenc. Mais le responsable départemental de l'ONCFS se garde bien d'en tirer des conclusions. « Il n'est pas question de relier les indices de 2008 avec cette affaire-là. C'est très curieux. On a plein d'hypothèses mais on n'en déduit rien. »
Les responsables de l’ONF qui gèrent la population de cervidés de la forêt domaniale de Grésigne et le préfet du Tarn pouront peut-être bientôt se réjouir. Le loup, si on le laisse venir (pas comme en Lozère), viendra les aider à prédater naturellement les grands cervidés en surnombre.

Peut-être, car les chasseurs ont horreur de la concurrence.

Dessin de F'Murrr dans "Eloge de la pentitude".

Lire aussi

L’ONF monnaie des tueries de cerfs en plein brame, et chasse le public !
par Pierre Athanase, président de l'ASPAS.

"L’Office National des Forêts (ONF) confisque les forêts d’État aux citoyens lambda afin d’offrir les plus beaux cerfs à quelques chasseurs privilégiés. En effet, pour cacher cette pratique aussi honteuse et néfaste que lucrative, l’Office interdit aux non-chasseurs le plaisir d’assister au brame, et par la même occasion, aux ramasseurs de champignons de profiter de la fonge sylvestre. Inadmissible pour un établissement censé être public, mais qui l’est de moins en moins !"
Lire la suite


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Baudouindementen 13860 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog