Magazine Culture

Ceux qui ne déçoivent pas, eux !

Publié le 18 septembre 2012 par Swann

Après mon retentissant coup de gueule What the F**k ?! il était temps de positiver, une fois n’est pas coutume, et de se pencher sur tous les nouveaux albums de groupes qui eux, ne nous ont pas déçus ces derniers temps. Et heureusement ils sont finalement beaucoup, beaucoup plus nombreux que les vils Muse et autre Gossip ! Impossible de faire un vrai billet sur chacun, cette rentrée est trop riche la lsite n’est donc pas exhaustive, mais voilà quand-même de quoi faire votre shopping personnel et une petite playlist bien sympa.

BLOC PARTY: un des grands retours attendu avec impatience, attendus au tournant surtout et qui finalement après moults rumeurs de séparation, d’album sans Kele Okereke (autant imaginer U2 sans Bono ou Led Zep sans Robert Plant !), nous livre un trés honorable Four. Peut être moins radiophonique que ses prédecesseurs mais qui va plus loin dans les extrêmes, du stoner, du metal en infusion, des perles plus douces comme ce “Real Talk”. Mise en bouche sympathique à RES, essai à confirmer le 04/11 à Lyon.

THE HIVES: Après 5 ans d’absence, Lex Hives est exactement l’album dont nous avions tous besoin, du rock garage, bête, méchant, brute, pas forcément super innovant mais qu’on a juste envie de gueuler dans un grand défouloir ! Le tout chanté en queue de pie et haut de forme, leur réputation en live n’est plus à faire foncez sur leur date de concerts, le 29/11 à Paris et le 06/12 à Lyon !

THE VACCINES: Ils étaient la sensation de RES l’an dernier, un groupe britannique arrivé vite sur le devant de la scène, prometteur mais dont beaucoup de détracteurs annonçaient la mort tout aussi rapide. Et bien pas du tout, The Vaccines, ce deuxième album Come of Age est plus racé, plus pop, plus cabotin et toujours aussi urgent donc plus séduisant encore que le premier. Vous les retrouvez présents dans plusieurs villes dans le cadre du Festival des Inrocks.

THE DODOZ: Ces jeunes rockers frenchys sont un peu nos Arctic Monkeys à nous. ça joue vite, ça s’énerve, le premier album était typique d’une fougue post-punk adolescente. Forever I Can Purr est plus méchant encore, mais plus lêché, plus abouti au niveau lyrics et mélodie. Quelques titres restent vivent en tête et donnent envie de pogoter, tel ce “Happy Soldier”!

THE XX: Avec XX les Anglais de The XX signait à l’époque un des albums les plus marquants et les plus innovants de l’année 2009. Leur son troublant, profond et assez unique en son genre devait convertir à la mélancolie les plus gais lurons ! Comment faire un deuxième album qui tienne la route sans se redire. C’est chose faite avec Coexist. La magie opère à nouveau, les voix d’Oliver Slim et Romy Madley Croft se répondent cette fois au lieu de se relayer, la guitare est toujours aussi belle, les basses et la rythmique omni-présentes, c’est toujours aussi glaciale tout en étant délicieusement sensuel. En fait ils auraient mérité un billet à eux tout seul ! Leur tournée française se dévoile, Lyon sera servie le 16/11, accourez !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Swann 78144 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte