Magazine Autres sports

La Table Ronde 6VB, semaine 3

Publié le 21 septembre 2012 par Sixverges
La Table Ronde 6VB, semaine 3On commence notre chronique de prédictions avec les duels Atlanta-San Diego, Philadelphie-Arizona et Nouvelle-Angleterre-Baltimore!
-Falcons/Chargers-
Nick T : Les Falcons continuent leur tournée de l’AFC Ouest avec une visite en Californie du Sud. Ils ont bien fait contre les Chiefs et se sont accrochés contre les Broncos dans un match tout croche. On sait tous que la trope de Mike Smith possède beaucoup de talent mais ils doivent nous démontrer qu’ils sont des winners. Un gros début de saison qui les mettrait dans le siège du conducteur de la NFC Sud serait un pas dans cette direction. Quant aux Éclairs, ils ont battu deux équipes putrides et on se doute bien qu’ils retomberont dans la médiocrité sous peu, pourquoi pas cette semaine? Les Falcons semblent être plutôt bons dans toutes les phases du jeu, quoique leur tertiaire est maganée. Phillip Rivers devrait pouvoir aller chercher des points mais Matt Ryan fera mieux, avec l’aide de Michael Turner. Ce dernier a été arrêté pour ivresse au volant cette semaine, il se fera pardonner avec un gros match. Falcons 30, Chargers 20.
J-R : Je ne m'attarderai pas trop sur ce duel qui sera à sens unique. Oui les Chargers sont 2-0, mais ils ont battu les Raiders et les Titans. C'est un peu comme quand une équipe allait battre les Nordiques dans le temps; ça ne voulait surtout pas dire qu'elle était bonne. Contre les Raiders, les Bolts furent incapables d'atteindre la zone de buts, situation que semble avoir corrigée Tight End inconnu à la semaine 2. C'était son 15 minutes de gloire et on l'en félicite, mais ça ne va pas durer. Autre chose qui ne va pas durer est la bonne tenue défensive du San Diego. Ils se rendront rapidement compte que le trio White - Jones et Gonzalez est autrement plus compétent que tout ce qu'ils ont vu jusqu'ici. Un massacre. Falcons 34 Chargers 13
Wallette: Année après année, les Falcons se présentent à la première semaine et bien peu de gens pense à eux comme futur prétendant à l'un des titres. Pourtant, ils sont très difficile à battre à la maison et ils ont l'un des quarts les plus sous-estimés. L'attaque est bien balancée et bien en scelle avec Matt Ryan et sa bande. Gonzalez, White et Jones sont des cibles de qualités que peu de quart ont. En défensive on oublie souvent qu'ils sont très efficace. Cela dit, aller jouer sur la côté ouest n'est pas facile, mais on croit fortement aux chances des Falcons. Les Chargers sont 2-0 comme Nick l'a mentionné, mais on met un bémols sur les victoires dû aux adversaires. Philip Rivers est loin d'être un mauvais quart, mais Wallette le déteste. Victoire des oiseaux par deux possession: 28-17! (Notez la performance du mutant, Julio Jones, il ira chercher 200 verges et 2 TDs)
Christophe Perreault: Michael Turner compte sur toutes les motivations du monde pour exploser face aux Chargers. Tout d'abord, c'est son ancienne équipe, mais aussi, il doit montrer qu'il est capable d'aussi rapide sur le terrain qu'en voiture en état d'ébriété. On peut compter sur le coordinateur de la défense d'Atlanta pour nous sortir toutes sortes de formatiosn weird en début de jeu pour mélanger Philip Rivers. Si jamais ce Rivers perd le contrôle sur ses émotions, on pourrait se retrouver avec un désastre. Pour ce qui est de l'attaque des Falcons, avec Ryan, Turner motivé, Jones, White et Gonzalez, est-ce qu'on peut encore douter que le talent est là? Je m'attends à un gros match des Falcons qui voudront prouver qu'ils sont la crème de la NFC Sud. Quelle meilleure façon d'envoyer un message que de battre un Norv Turner qui va avoir l'air perdu sur les lignes de côté? Falcons 30, Chargers 13
-Eagles/Cardinals-
Nick T : Les Eagles :une équipe qui gagne même si son attaque donne de nombreux revirements à l’adversaire. Les Cards : une équipe qui gagne avec sa D, même si l’attaque ne produit pas. Comme la NFL c’est n’importe quoi, on devrait donc avoir un match à fort pointage. Mine de rien, Michael Vick va bien finir par retrouver son visou et ne lancer que 2 interceptions pas match. La défense du Philly est tout à fait acceptable et ne devrait pas donner grand-chose à l’ex-Eagle Kevin Kolb. Celui-ci voudra bien faire contre son ancien club mais il est tellement poche que ça importera peu. Gonglée à bolc par la victoire à Foxboro, la défensive de l’Arizone tiendra le coup un bout de temps mais ce sera insuffisant. Les Eagles prendront l’adversaire au sérieux et se sauveront avec une victoire de 24-13.
J-R : Tout le monde parle des 9 revirements contre l'attaque des Eagles, mais il ne faudrait pas passer sous silence que la défensive du Philadelphie en a provoqué 6 de son côté, ce qui n'est pas piqué des vers. Contre Kevin Kolb, ça sent le festin de ce côté, surtout que le marquage est très serré dans la couverture de passe. Bref, l'Arizone ne marquera pas beaucoup de points. Le duel passionnant à suivre sera lorsque la défensive du désert sera sur le terrain. Ayant contenus les Patriots à Foxboro, on ne peut pas douter de leurs qualités. Contre la ligne offensive douteuse des Eagles, Vick risque d'être souvent cul par dessus tête. Cependant, malgré la floppée de revirements, l'offensive des Aigles est celle qui fait bouger le plus la roche depuis le début de l'année, avec une moyenne de 471 verges par partie. Et ce, contre les très respectables défensives de Cleveland et Baltimore. Ils réussiront encore à le faire contre l'Arizone: Eagles 20 Cardinals 7
Wallette: Même s'ils étaient favoris, voir les Eagles se sauver avec la victoire contre les Ravens était un petit choc. De leur côté les Cards ont surpris tout le monde et nous on montré que les Pats étaient une équipe humaine. Les deux équipes sont invaincues et on a tendance à dire que c'est une erreur de parcours pour les Cards. De leur côté les Eagles en santé sont supposés être la "Dream Team" de la NFL, et ce, depuis 2 saisons. Comme la si bien dit Christ Perreault dans sa chronique cette semaine; Vick lance plus d'interception qu'il se vend de hot-dogs dans le stade et Andy Reid met en rage tout ceux qui ont LeSean McCoy dans leur fantasy pool, mais à la fin de la plus belle journée de la semaine, ils rajoutent des 'W' au classement. Pour cette prédiction, il serait facile et logique de dire que les Eagles vont ramener les Cards sur terre, mais pas si vite. L'Arizone est à la maison, dans leur stade intérieur et ils surfent sur un pas pire "Hype". Eagles: 23 - Cards: 24
Christophe Perreault: Bon, l'histoire cendrillon des Cards a assez duré. Je refuse de croire qu'une équipe soit 2-0 alors qu'Anthony Calvillo serait une amélioration au poste de quart-arrière ! Pour ce qui est des Eagles, on ne sait pas encore s'ils sont chanceux ou tout simplement clutch. Je penche du côté clutch pour l'instant. Imaginez ce que cette attaque pourrait faire si on laissait le ballon à McCoy et que Vick diminuait ses interceptions de moitié !!! On se retrouverait avec une puissance de la ligue. Nous n'assisterons pas à une explosion de cette attaque, car la défensive des Cards est solide, mais ils feront ce qu'il faudra pour remporter la partie. Comme d'habitude quoi ! Eagles 21 Cards 20
-Patriots/Ravens-
Nick T : une rematch de la finale de l’AFC, évidemment, mettant aux prises deux clubs qui ont bien mal paru la semaine dernière. Les Ravens ont échappé un match qu’ils auraient du gagner contre les Eagles, leur attaque tombant au neutre au moment où il fallait porter le coup de grâce. Du côté des Pats, Dieu seul sait ce qui leur est arrivé face à l’Arizone. L’absence d’Aaron Hernandez n’explique pas tout! Wes Welker semble être confiné à la niche du chien et la chimie n’est pas encore installée entre Brady et Brandon Lloyd. Les deux défensives ont cependant bien performé à date cette saison, bien que l’opposition n’était pas très sérieuse dans le cas des Pats. Compte tenu de l’animosité entre les deux équipes et de la présence des arbitres remplaçants, je m’attends à une guerre de tranchés dignes de la division Adams en 1985. Il devrait y avoir au moins 10 personal fouls et le match durera 5 heures. Ce sera laid et Ray Rice fera la différence, Pats 27, Ravens 28
J-R : Oh yeah! Le match de la semaine! Bizarrement, les défaites des 2 opposants la semaine dernière rend le duel de dimanche soir encore plus intéressant, car nous avons hâte de voir comment les 2 équipes vont rebondir. Du côté des mauves, le revers à Philadelphie n'a rien de deshonorant, surtout qu'ils peuvent blâmer les arbitres de remplacement. Par contre, Joe Flacco et son attaque sans caucus ont frappé le mur en 2e demie. Du côté de la défensive des Pats, les améliorations sont notables, mais les Cards et les Titans ne sont pas exactement des machines offensives. Après 2 pratiques, les héritiers de Bruschi, Harrison et cie ont enfin un vrai test. De l'autre côté du ballon, l'unité défensive des Ravens, n'est que 27e au niveau des verges accordées présentement. Le remède parfait pour relancer l'attaque des Patriots quoi!! Avec la blessure d'Hernandez, nous pouvons présumer que le ridicule purgatoire de Wes Welker prendra fin et Tom Brady devrait être capable de bouger le ballon. Bref, j'ai l'impression que nous aurons un duel offensif. Ça devrait favoriser le Boston, mais avec le désir de vengeance qui animera sans doute l'équipe de coach Harbaugh et le fait que ceux-ci évloueront à domicile là où ils sont très durs à battre, je dois y aller avec les Ravens Patriots 28 Ravens 30
Wallette: Ce n'est un secret pour personne et tout les lecteurs de longue date savent que je suis un fan fini des Ravens, et ce, depuis plus de 10 ans. La défaite aux mains des Pats en Janvier dernier me donne encore des frissons, mais au bout du compte, les vraies équipes se relèvent plus fortes. Après deux semaines d'activité, les deux équipes que bien des gens voyaient en finale de la AFC sont 1-1. Cette semaine l'une d'entre-elle sera 1-2 (outch, ça va faire mal). On parle souvent de la défensive vieillissante des Ravens, mais il ne faudrait pas oublier que le beau Tom, le petit Wes et la ligne offensive des Pats commencent à avoir des cheveux gris. La perte de Hernandez n'aidera certainement pas mais ils ont d'autres armes. Du côté des Ravens, bien des faux-fans et ennemis se moquent de Joe Flacco, alors que ce dernier à connu une mauvaise deuxième demi. Une demi dans laquelle on n'a pas vraiment exploité son bras sur de longues distances. On a encore une grande confiance en Flacco et on sait qu'il peut être un élément clé dans n'importe qu'elle victoire. Peu de gens en parlent, mais gagner à Baltimore n'a rien de facile pour les visiteurs. Ce ne sera pas le cas des Pats. Dans un épique match du dimanche soir, où les plaqués feront très mal, les Pats se sauveront avec une victoire de 33-30 sur le dernier jeu du match.
Christophe Perreault: Il y a une semaine, cette rencontre avait des allures de championnat de l'AFC. Par contre, les deux formations nous ont fait dans les mains et on se retrouve avec deux clubs qui ne veulent surtout pas tomber 1-2. Du côté des Pats, on sortira surement Welker de la niche pour couvrir la perte d'Aaron Hernandez, à moins que Kellen Winslow nous fasse un Kevin Ogletree, mais c'est peu probable. Pour les Ravens, on tentera de se racheter après la défaite face aux Eagles que plusieurs joueurs ont attribué sur les arbitres de remplacement. D'ailleurs, ces derniers vont connaitre une très mauvaise soirée, car les joueurs ne les respecteront. Je m'attends à ce que Bill Belichick nous sorte un plan de match qui va nous foutre à terre et qui va apporter la victoire à ses Patriotes. Pats 27 Ravens 24

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines