Magazine Brico

à 130 km/heure

Par Little Tortuga

Comment vous raconter ce WE mémorable sans tomber dans le mélodrame. Les 30 ans de ma grande soeur fêté à Lyon, une super soirée avec un très bon repas pour ne rien gâcher. Un lendemain très sympatique, 28 C°, du vent donc au final un temps très agréable, mais voilà l'heure du départ approche, il est temps de rentrer en régions parisienne. Et hop !! Tous le monde dans la voiture, nous voilà donc sur l'autoroute, les enfant dorment, je m'endors pour prendre le volent ensuite mais... Me voilà réveillée brutalement par un choque. Quel ne fut pas ma surprise de m'apercevoir que nous venions de percuter une caravane et que mon mari dormait. Autan vous dire que mon sang n'a fait qu'un seul tour. Je réveille mon mari, me carre dans bien au fond de mon siège et me demande à quel sauce nous allons être mangé :

- arriverons-nous a nous décrocher de la caravane alors que cette dernière et notre voiture semble faire ventouse.

- partirons-nous en tête-à-queue comme cela semble inévitable et alors là je ne donne pas cher à notre peaux

- ou un petit miracle nous sera-t-il accorder pour que notre voiture finisse sa course sans encombre.

Et nous avons eu la chance de profiter de la troisième solution...Beaucoup de chance même, je pensais que suite au choque le pneu droit de la voiture avait éclaté. Mais quand notre voiture à fini sa course folle, que j'en suis descendu pour constater les dégâts et bien mon sang a a nouveau fait qu'un seul tour. L'axe de traction des roues était cassé en deux. Autrement dit nous étions encore accroché à la caravane quand l'axe c'est casser, une fois séparé de la caravane nous avons encore fait entre 200 et 300 mètres de course. On se demande encore par quel miracle la roue est restée sous la carrosserie en position pour rouler afin de nous permettre de terminée notre course. On n'ose pas imaginée se qu'il se serai passé si elle en était sorti...

Enfin, nous voila avec nos deux enfants sain et sauf sur le bord de l'autoroute en attendant les secours. Mon mari part avec la dépanneuse, les enfants et moi avec les pompiers pour une visite de contrôle en pédiatrie à l'hôpital de Mâcon. Tous le monde va bien alors nous reprenons la route pour Paris en taxi. Arrivée vers 23h. Ouf tous le monde au lit pour un repos bien mérité. On s'accorde une grâce matinée le lendemain matin,  tant pis pour le boulot, la crèche et tous le reste.

On a besoin de se remettre de nos émotions !!

Cette journée restera bien gravée dans nos mémoire d'autant plus que c'était les 5 mois de Souriceau.

IMG_0329

IMG_0330

************

**I Love, I Love, I Love**

DSC_0026

DSC_0062

DSC_0067

5 mois déjà et je suis véritablement accroc de mon souriceau.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Little Tortuga 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte