Magazine Culture

Mathieu Roquigny : l’absurde sublimé

Par Wtfru @romain_wtfru

   On a tous un jour imaginé faire sa vie avec une bouée crocodile. C’est un fantasme évident que nous partageons mais qui reste encore tabou et sur lequel il est difficile d’engager une conversation lors d’une soirée. Heureusement, les oeuvres du jeune photographe Mathieu Roquigny témoignent enfin ce rêve tant approché et nous informent que l’on peut très bien vivre au quotidien avec un animal en plastique. A condition de ne pas rouler dessus bien évidemment. Ou de l’oublier dans la grande roue. Un travail sublime donc qui évolue entre absurdité, burlesque, fantastique où le crocodile est roi et ou les grands enfants n’ont pas le temps d’atteindre le 7ème ciel.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Wtfru 11406 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines