Magazine Concerts & Festivals

Mary & Me, miniconcert - De Loketten, Vlaams Parlement, Bruxelles, le 25 septembre 2012

Publié le 25 septembre 2012 par Concerts-Review

Pendant que les syndicats rouges et verts, venus en masse  Place Surlet de Chokier, face  au siège du Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, manifestent pour plaider la cause des ouvriers de chez ArcelorMittal, à quelques encablures de là, le Vlaams Parlement propose un mini- middagconcert gratuit dans la coquette salle d' exposition De Loketten. 

Midi, la cafeteria est bondée, un groupe scolaire, ayant visité les lieux, déjeune pendant qu'un trio s'adonne à l'obligatoire exercice de la balance:  Mary & Me!

DSC02421.JPG

En principe, les Gantois se produisent à cinq sur scène, les instigateurs du projet  elke andreas boon ( vocals, keys, percussion)  et Pieter- Jan De Waele ( guitars- backings- samples) sont accompagnés par Dries Nauwynck ( drums)- Jelle Van Lysebettens ( bass)- Tomas Vanderplaetse ( keys- synthe). Pour la circonstance, le batteur et le bassiste sont restés dans la cité de Jacob van Artevelde, obligeant  les copains à  pratiquer une gymnastique de précision avec le programming.

DSC02444.JPG

Vingt minutes plus tard, devant quelques dizaines de curieux, le groupe d' adolescents ayant suivi Juffrouw Deles et Mevrouw Mindrie devant les ramener au bercail, le showcase peut démarrer.

Goeiemiddag, nous sommes Mary & Me, exceptionnellement à trois .

DSC02454.JPG

DSC02451.JPG
'Ocean' que tu retrouves sur le premier effort discographique ' Songs for Johnny'.

Bassdrum and guitar introduisent l' oppressant et lancinant midtempo aux sonorités trip hop, le clavier suit, puis vient la voix caractéristique de la jolie Elke, un croisement entre PJ Harvey et Kyoko Bartsoen ( Lunascape).

Excellente entrée en matière!

 Une plage du second full CD ( ' We go round'), 'Mad', un downtempo, vaguement electro,  inventif et catchy à la fois, adoptant un ton mélancolique.

La gestuelle habitée d' Elke attire, forcément, tous les regards.

Il y a du Hooverphonic, ère '2wicky ', dans le background musical et du Cranberries, 'Zombie', dans les climats angoissants suscités par ce titre ... You're in my heart, I'm in your head... you drive me mad...

DSC02414.JPG

DSC02419.JPG

 Mary & Me enchaîne sur le titletrack ' We go round', un raffiné menuet New Wave.

'Fire Zone' intrigue, inquiète jusqu' à te flanquer les boules.

Faut sortir de cette nuit cauchemardesque...I'll kick the creeps out of my head...

DSC02411.JPG
Pas étonnant que certains mentionnent l 'univers de David Lynch ou parlent de freak folk, quoique, folk ne soit guère approprié.

Retour vers le premier album avec le lent et angoissant ' Human no more' , décoré de vocalises hantées. D'aucuns comparent la plage aux Dresden Dolls.

La suivante sera moins sinistre, indique Pieter-Jan, avant d'amorcer ' We Laugh' , scandé à trois voix.

Sur le CD on y a ajouté un choeur de gosses.

Un piano pimpant  engage 'Coloring book' .

Si le titre nous renvoie au monde enfantin, les lyrics, les inflexions de voix  ( curieusement tu penses à  Bea Van der Maat de Won Ton Ton ), le climat musical mystérieux,  inspirent un sentiment de crainte, de vague délire.

Un coup d'oeil à l'horloge murale,12h 45', on peut encore en jouer une, pas plus... ce sera le profond et superbe ' Daylight' .

De doux pépiements de pinsons ou de fauvettes précèdent le lever du soleil, cette aubade matinale mettra fin à ce brillant set de 35'

DSC02459.JPG

Le  23 octobre, Mary & Me se produira  au Cultureel Centrum d' Hasselt en afterhow après le concert de Zornik.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35002 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte