Magazine Cuisine

{jeu-concours} Champagne en cuisine ! Saint-Jacques aux oranges et abricots secs caramélisés au gingembre, concassé de pistaches.

Par Céline
{jeu-concours} Champagne en cuisine ! Saint-Jacques aux oranges et abricots secs caramélisés au gingembre, concassé de pistaches. 
Le champagne c'est ma boisson chérie des grandes occasions et des beaux moments. Il fait pétiller le regard de chacun, est synonyme d'émotions. Il est associé à la joie, aux bonheurs de la vie. Comme le vin, chaque champagne a sa personnalité. Derrière chaque bouteille, il y a un vigneron. 
Il y a 11 ans, en champagne, 5000 vignerons et société de vignerons se sont regroupés autour d'une marque collective : les Champagnes de Vignerons. L'objectif ? Faire connaître les spécificités de chacun, le savoir-faire propre à chaque vigneron et transmis de génération en génération. Les garanties ? Les bouteilles sont issues des vignes cultivées et élaborées par les vignerons eux-même sur leur domaine ou au sein de la société des vignerons.
Vous pouvez trouver ces champagnes chez les cavistes mais aussi en grande distribution, évidemment en vente directe chez les vignerons. Pour savoir si le champagne que vous avez choisi fait partie ce la collective, les vignerons apposent le logo sur une contre-étiquette, le col de la bouteille via une étiquette de col  (comme sur la première photo de ce billet),ou sur une plaque de muselet. Si vous ne voyez pas ces signes distinctifs, vous pouvez reconnaitre un Champagne de Vigneron en lisant les mentions suivantes sur l'étiquette de la bouteille : RM (récoltant manipulant), RC (récoltant coopérateur), CM (coopérative de manipulation), SR (société récoltant).
{jeu-concours} Champagne en cuisine ! Saint-Jacques aux oranges et abricots secs caramélisés au gingembre, concassé de pistaches.
Les Champagnes des Vignerons m'ont proposé de me faire goûter deux bouteilles différentes et de créer pour l'une d'elle une recette, exposant le meilleur accord mets et champagne. J'ai choisi la bouteille de la maison Pierre Montcuit, 2004 millésimée. Il s'agit d'un chardonnay 100%. Sur la fiche que j'avais, il était noté que son nez est élégant sur des arômes végétaux et se prolonge après aération sur des notes d'agrumes confits et de pomelos cuit. L'attaque en bouche est franche. Le vin a un équilibre intéressant entre acidité et moelleux. Pour conclure, une certaine vivacité finale apporte tout l'équilibre nécessaire à ce vin. 
A la lecture de ce descriptif, j'ai tout de suite pensé à une entrée aux accords sucrés contrebalancés par une épice. Plus précisément... La base : l'élégance de la noix de Saint-Jacques. Le coeur : un mélange de jus et de zestes d'oranges pour le côté acidulé, l'abricot sec pour ses notes confites et le gingembre pour ses notes poivrées et relevées. La finition : de la pistache pour donner du croquant. Cet assemblage de saveurs donne en bouche du fruité relevé de gingembre, suivi de notes légèrement caramélisées. L'orange dans cette recette ne dégage aucune amertume et le gingembre  - à choisir jeune - donne de la richesse aromatique. Le champagne de Pierre Montcuit a contribué à exalter les saveurs de cette entrée avec beaucoup de délicatesse mais sans timidité non plus. En tous cas, il m'a beaucoup séduite, et, chose encore plus agréable, son prix en départ cave est à 27 €. Un prix qui me semble tout à fait raisonnable pour un champagne millésimé.
Aujourd'hui, grâce aux Champagnes des Vignerons, j'ai une bouteille de champagne brut à vous faire gagner. Pour participer, il suffit tout simplement de me dire en pied de ce billet quelle est votre plus belle émotion avec un champagne et encore mieux, avec un Champagne des Vignerons ? Vous pouvez jouer jusqu'au 18 novembre 2012, 23h59. Je choisirai dès le lendemain le commentaire qui m'aura donné le plus d'émotion.
Saint-Jacques aux oranges et abricots secs caramélisés au gingembre, concassé de pistaches
Pour 4 personnes
12 noix de coquilles saint-Jacques
2 pouces de gingembre frais
6 abricots secs
2 oranges non traitées
1 poignée de pistaches non salées
fleur de sel, poivre du moulin
huile d'olive
Préparation et cuisson.
Prélever le zeste des oranges en veillant à ôter la partie blanche qui se trouve sous la peau. Détailler les zestes en fines lamelles puis les faire blanchir à l'eau bouillante pendant 2 minutes. Renouveler l'opération deux fois de suite en changeant l'eau. Presser le jus des oranges. Réserver.
Détailler en petits cubes de toute petite taille les abricots. Réserver l'équivalent d'un abricot 1/2 pour la finition. Peler le gingembre et le râper. Réserver.
Faire chauffer l'équivalent de 2 cuillères à soupe d'huile d'olive dans une sauteuse. Lorsqu'elle est bien chaude, y faire cuire les noix de saint-Jacques sur les deux faces. Saler et poivrer légèrement. Débarrasser dans une assiette et garder au chaud.
Ajouter le gingembre et les cubes d'abricots secs. Mélanger et ajouter les lamelles de zestes d'orange. Déglacer avec le jus d'orange. Laisser caraméliser puis ôter du feu. Verser un filet d'huile d'olive, mélanger un dernière fois.
Service. 
Sur chaque assiette, répartir la préparation aux abricots et aux oranges. Disposer les noix de saint-Jacques dessus. Concasser les pistaches et en parsemer les noix. Avec le reste des abricots et des pistaches, former des petites billes. Les répartir sur les assiettes. Finir par une touche de fleur de sel et servir aussitôt.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Céline 24757 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines