Magazine Basketball

Minnesota regrette Nicolas Batum

Publié le 01 octobre 2012 par Insidebasket @insidebasket
Le propriétaire des Timberwolves du Minnesota Glen Taylor est revenu sur l'été fructueux de son équipe et sur le recrutement avorté de Nicolas Batum.
"Nicolas faisait partie d'un certain nombre de gars qui ont dit qu'ils étaient intéressés pour venir chez nous à cause de Ricky Rubio."
"Il a dit "J'aime votre coach et j'aime Ricky et Kevin Love. Je pense que je peux m'adapter. Je n'ai pas besoin de marquer beaucoup, ce n'est pas ce qui me motive. J'aime être sur le terrain avec des joueurs qui partagent la balle".Il y avait trois équipes qui étaient intéressées par ses services (Nouvelle-Orléans et Toronto) mais il a dit que nous étions sa préférence en ce moment."
Malheureusement pour les Wolves Nicolas Batum a préféré rester chez les Blazers, ce club qui l'a révélé et dont le projet est très ambitieux pour notre frenchy. Mais Taylor peut se réjouir de son effectif qui a vu débarquer l'ancien retraité des Trailblazers Brandon Roy ou encore des protégés de l'entraîneur Rick Adelman que sont Andreï Kirilenko et Chase Budinger :
"L'entraîneur voulait un gars qui pourrait défendre sur plusieurs positions, et David Kahn a trouvé que la meilleure personne qui correspondait à cette description était Batum. Nous avons payé pour essayer de le faire venir, mais nous l'avons perdu. Alors nous sommes après allés chercher Kirilenko."
"Le coach a dit "C'est le gars que je veux. Il ne parle jamais de notation, il parle de passer la balle et il parle de défense. J'ai besoin de ce joueur dans mon système pour réussir. " Cela montre clairement qui est l'entraîneur.
"Et Chase Budinger, c'est l'entraîneur aussi. Rick le connaît. Il nous a dit: "Je peux le mettre dans le jeu, il va être intelligent, il ne va pas être le plus grand joueur défensif, mais il peut le faire. Il ne va pas faire d'erreur."
Cependant Taylor montre que son équipe joue gros avec Brandon Roy qui a du mettre un terme à sa carrière à cause de ses genoux trop fragiles pour l'exigences NBA. Néanmoins le Président des Wolves a voulu ce joueur dans son effectif comme l'explique Taylor à CSNNW :
"Pour Brandon Roy, vous pourriez penser que c'est l'entraîneur, mais c'est plus le choix David Kahn. Je pense que c'est David en disant: "Donner ce joueur à Rick et ayez les remplaçants en place au cas où il ne tienne pas." Cette volonté d'avoir des remplaçants vient aussi de Rick qui ne cessait de dire "je ne sais pas si il peut jouer! Je lui répondais "Rick, je ne sais pas si il peut jouer non plus!" Donc il est vrai que de choisir Brandon Roy est un risque."
Risque ou pas les Timberwolves ont un effectif assez complet pour parvenir à chercher une place qualificative pour les playoffs, évènement qui ne s'est plus produit au Target Center depuis 2004.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67819 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines