Magazine High tech

Windows 8 : un pré-accueil peu chaleureux

Publié le 02 octobre 2012 par Brokenbird @JournalDuGeek

Quiconque a connu le fiasco (relatif) de Windows Vista comprendra aisĂŠment l’engouement qui a menĂŠ Ă  l’adoption massive de son successeur Windows 7. A la fois plus rapide et plus abouti visuellement, l’avant-dernier OS de Microsoft avait ĂŠtĂŠ adoptĂŠ par 1,64 % des utilisateurs avant sa sortie. Ce n’est visiblement pas le cas de la dernière mouture Ă  savoir Windows 8 qui selon les sources du site Neowin n’aurait rĂŠussi Ă  sĂŠduire que 0,33 % du parc informatique actuel, soit cinq fois moins que Windows 7.

Windows 8 : un pré-accueil peu chaleureux

On parle ici de toutes les versions de Windows 8 confondues. Qu’elles soient RTM ou disons le franchement « illĂŠgales », il n’empèche que les utilisateurs tĂŠmoignent une certaine rĂŠticence Ă  faire le pas de la dĂŠcouverte, Ă  moins qu’ils ne soient tout simplement troublĂŠs par la rapiditĂŠ avec laquelle un nouvel OS arrive sur le marchĂŠ en risquant de changer leurs habitudes.

Ensuite, il faut prendre en compte le contexte : Gartner incite les entreprises Ă  privilĂŠgier Windows 7 pour des raisons de fiabilitĂŠ et de coĂťt alors que plusieurs ĂŠditeurs de logiciels, voire mĂŞme des constructeurs rĂŠservent un accueil plutĂ´t froid au Windows censĂŠ mettre toutes les sphères numĂŠriques d’accord.

S’il ne faut pas tirer de conclusions sur un OS pour l’instant absent des rayons, il y a toutefois fort Ă  parier que Windows 8 ne bĂŠnĂŠficiera pas de l’effet « rĂŠpulsif » de son prĂŠdĂŠcesseur durant ses premiers mois de commercialisation.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Brokenbird 953528 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine