Magazine Culture

Les 'Entertainers' de l'année 2011

Publié le 24 décembre 2011 par Exnight
Premier top de 2011 pour la retrospective annuelle désormais légendaire de ce blog. Avant les 100 meilleures chansons pop, les meilleurs films, les enseignements et les meilleurs albums, voici un Top des dix plus grands entertainers de cette année 2011, soit ceux qui m'ont fait le plus rire, pleurer, bref, qui m'ont le plus divertit. Parce que la pop culture, c'est ça, avant tout du divertissement.
Les 'Entertainers' de l'année 20111. Ryan Gosling
"Blue Valentine", "Crazy Stupid Love", "Drive", "Les Marches du Pouvoir". Si vous n'avez pas vu (au moins) un film avec Ryan Gosling au cinéma en 2011, vous avez raté votre vie. Cherchez pas d'excuses, c'est comme ça. L'ancien minet blond du Mickey Mouse Club s'est transformé cette année en machine à dévergonder les ovaires. De la comédie romantique qui fait glousser au drame indé qui fait pleurer en passant par le polar qui fait bander et le thriller politique qui fait penser, le Gos s'est hissé au top de l'awesomeness en 2011. Mais de nos jours, la culotte mouillée des filles et la jalousie des garçons ne suffisent plus à vous faire passer au stade ultime de la staritude et de la coolitude. Pour cela, il faut passer devant le dernier membre du jury : l'internet. Et là, le Gos relève le défi haut la main : Feminist Ryan Gosling, Is Ryan Gosling Cuter Than a Puppy, Fuck Yeah Ryan Gosling, Ryan Gosling Disneyland Cats
Les 'Entertainers' de l'année 20112. Natalie Portman
Je ne ferais pas mystère de l'amour infini que j'ai pour Natalie Portman depuis une bonne grosse décennie maintenant. Mais il se trouve que mon coeur commençait à douter ces dernières années à force de navets et d'attitude façon "regardez comme j'ai grandi, je suis une femme maintenant" (j'ai même écrit dessus). Puis, en quelques mois, Natalie joue dans le meilleur film de l'année ("Black Swan"), décroche un Oscar, a fêté ses 30 ans, accouche, joue dans une comédie ("No Strings Attached") - qui de surcroit se trouve être drôle, montre ses fesses dans une autre comédie ("Your Highness") - qui était un peu moins drôle, joue le love-interest d'un super-héros ("Thor") et donne le nom d'un possible futur super héros à son fils (Aleph). Par contre, rien de prévu pour 2012. Et ça se comprend.
Les 'Entertainers' de l'année 20113. Zooey Deschanel
Dans mon coeur, il se déroule depuis dix ans une bataille devenue aussi légendaire que celle ayant vue s'affronter les Dieux et les Titans. Cette bataille, c'est celle que se livre l'intello-parfaite Natalie et l'adorkable Zooey. (Note à moi-même : il est possible qu'en 2011 j'ai rencontré IRL la synthèse parfaite des deux). Bref. Zooey Deschanel, cette année, elle a créé un site Internet adorkable trop génial, elle a joué dans deux films adorkable pas mal ("Our Idiot Brother", "Your Highness"), elle a joué et produit une série télé adorkable pas mal, elle a fait plein de statuts Facebook et Tweets adorkable, elle a composé la musique adorkable de Winnie L'Ourson, et elle a sorti un disque pour passer un Noel adorkable ("A She & Him Christmas"). Bref. Elle est gentille, elle est belle (et à nouveau célibataire), elle est cool. C'est Zooey.
Les 'Entertainers' de l'année 20114. Kristen Wiig
Ces dernières années, Kristen Wiig ressemblait à une évidence dans le paysage comique américain. Après l'époque plus intello du règne Tina Fey, le Saturday Night Live avait un peu perdu ce grain de folie que lui avait apporté des gens comme Will Ferrell et Chris Kattan. Avec Kristen Wiig, les sketchs sont poussés au summum de la dinguerie quitte à en faire trop (mais je m'en plains pas). Puis vint "Bridesmaids" (que Wiig a co-écrit) qui fit avec les filles ce que "Superbad" et "40 ans toujours puceau" avaient fait avec les garçons : faire rire avec des blagues sur le vomi et le caca tout en parlant avec intelligence des relations entre les personnes du même sexe. Wiig a tout osé cette année et elle a été récompensée.
Les 'Entertainers' de l'année 20115. Katy Perry
Elle était à la première place de ce top l'année dernière. Elle a un peu retrogradée mais Katy Perry est, à mon sens, la seule vraie pop-star mainstream de cette nouvelle décennie. Une vraie personnalité, un humour sur elle-même, des clips toujours over-the-top, des chansons ultra-accrocheuses et décomplexée du slip, un sex-appeal incandescent, Katy Perry est une pop-star qui est parvenue à inventer autre chose en matière de pop-music quand ses concurrentes poussent à l'extrême des techniques inventées vingt ans plus tôt (Lady Gaga) ou comblent un manque de personnalité flagrant (Rihanna) par des provocations faciles. Ses clips pour "The One That Got Away" (le nouveau "Un-Break My Heart" à mon humble avis), pour "E.T." et surtout pour "TGIF" sont des petites perles pop, kitsch et baroques qui vont tellement bien avec leur époque (et que j'ai regardé à peu près 5400 fois chacun) que Katy Perry méritent bien sa place deux années de suite dans cet humble top.
Les 'Entertainers' de l'année 20116. Emma Stone
"The Help", "Crazy Stupid Love", "Easy A" (sorti en DVD) n'étaient pas des films extraordinaires mais ils avaient tous un même mérite : mettre en valeur l'extraordinaire talent d'Emma Stone, celui qui vous explose au visage. L'actrice de seulement 23 ans attire inévitablement la sympathie. J'ai du mal à m'imaginer quelqu'un, garçon comme fille, me dire, en 2011, qu'il n'aime pas Emma Stone. Elle a du charme, du sex-appeal, une grâce toute naturelle et une modernité qui promettent d'avoir du Emma Stone à toutes les sauces pour les années à venir. Je ne m'en plaindrai pas et je parie que vous non plus....
Les 'Entertainers' de l'année 20117. Colin Farrell
En 2002, Colin Farrell aurait probablement été à la place de Ryan Gosling. Mais voilà, les excès ont un prix que l'Irlandais a payé par une quasi-absence des écrans pendant plusieurs années. Mais Robert Downey Jr a montré l'exemple et une star avec du talent reste une star avec du talent toute sa vie. Desintoxiqué, Farrell n'a pas eu trop de mal à revenir au premier plan en 2011 avec, à mon avis, deux des meilleurs films de l'année : "The Way Back" et "Fright Night". "London Boulevard" et "Horrible Bosses" n'étaient pas du même calibre mais il est clair et net que Colin Farrell est bel et bien de retour sur les écrans et dans les culottes des filles (Virginie, spéciale dédicace !).
Les 'Entertainers' de l'année 20118. Charlie Sheen
On a terminé l'année 2010 avec Charlie Sheen, la star la mieux payée de la télé américaine, dans une chambre d'hôtel avec de la cocaïne et des stars du porno. On a commencé l'année 2011 avec Charlie Sheen, l'ex-star la mieux payé de la télé américaine, star de Twitter, des magazines people et idôle de millions de quadragénaires "middle class" rêvant d'une vie en "Hangover" perpétuel. Dans le star-system polissé des années 2000 où le père de famille "bien sous tous rapports" (Brad Pitt, Johnny Depp, Matt Damon, Will Smith...) a pris la place du dégénéré cocaïné, Charlie Sheen a explosé ces nouveaux codes et a réinventé une star que l'on croyait oublié depuis le milieu des années 90. Il était parfois pathétique mais en assumant tout et en étant (parfois) drôle, il a inventé autre chose, un autre type de star pour la décennie qui commence. Possible qu'il fasse des émules dans les années à venir (ou pas). Lindsay Lohan, si tu me lis...
Les 'Entertainers' de l'année 20119. Titiou Lecoq
Elle pourrait avoir sa place dans ce top rien qu'avec son blog Girls & Geeks, le meilleur blog de l'univers. Mais en 2011, Titiou ne s'est pas contentée de ça. Elle a écrit des articles pour Slate.fr dont celui-là que j'adore, et surtout elle a sorti deux livres : le LOLesque "Encyclopédie de la Webculture" et surtout son premier roman "Les Morues". J'ai une passion pour ces livres, ces films, ces séries qui arrivent à capturer l'ère du temps, passé ou présent. C'est un peu la raison d'être de ce blog. Et c'est ce que fait "Les Morues" : il capture l'ère du temps, il l'encapsule dans 500 pages livrées à la postérité. Dans quelques années, en pensant à 2011, je penserais donc sûrement un peu aux Morues comme je pense à "Smell Like Teen Spirit" quand je pense à 1991 ou à "Lost In Translation" quand je pense à 2003.
Les 'Entertainers' de l'année 201110. Les gens qui filment leurs animaux
Ils ont largement montré ce qu'ils savaient faire ces 5-6 dernières années mais j'ai l'impression que 2011 marquera vraiment l'affirmation mainstream d'un certain type de divertissement. Après tout, même les opérateurs de téléphonie mobile ont saisi l'ampleur du phénomène. Toutes les classes sociales sont touchées. Le porno est has-been. En 2011, le monde, voyant venir l'apocalypse pour 2012, s'est diversifié et a regardé des vidéos de chats tentant de reproduire la chorégraphie de Thriller ou de faire des prises de Kung-Fu, des bébés paresseux bailler, des lions dire bonjour à leur maître, des perroquets en équilibre sur une balle de Tennis, des chats dormant sur une imprimante, des porc-épic manger du maïs et pas mal d'autres (impliquant la plupart du temps des chats, évidemment).
Les 'Entertainers' de l'année 2011BONUS. Twitter & Blogs Friends
Et enfin, mes amis de twitter et de blogs, ceux que j'ai passé des heures à lire, ceux avec qui j'ai passé d'autres heures à discuter "pour de vrai" : Virginie et Mélanie pour les soirées teen movies, thé et découverte de la manucure (pas sur moi, hein!), Magali An pour la passion de tout et pour la voir plus souvent, Jonathan pour les cinés, les restos, les spectacles un peu nuls et pour qu'il soit dans ce top en 2013, Vanessa pour les encouragements à devenir un cliché de comédie romantique indé-sundance, Ariane pour préférer poster des photos de midinettes sur son blog que des photos de ses enfants sur Facebook, Maxime pour parler et comprendre si bien la pop music et continuer d'être amoureux comme un ado, David pour dix ans tout juste d'amitié et Aïcha pour être si contente de me voir et surtout pour être aussi cool. Allez, j'arrête : on se croirait dans Love Actually...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exnight 1120 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine