Magazine Culture

Le cimetière de Prague

Par Alaindependant

ecoprague(également au Livre de Poche)

J'ai achevé depuis quelques semaines déjà la lecture du Cimetière de Prague d'Umberto Eco, mais c'est aujourd'hui seulement que je trouve le temps d'en faire la critique sur ce blog. J'en garde une impression mitigée. L'ouvrage est assurément impressionnant par son érudition et sa documentation. A travers le récit picaresque de la vie de Simon Simonini, faussaire piémontais de la second moitié du XIXème siècle, Umberto Eco raconte la naissance de l'antisémitisme moderne. Son héros, figure composite inspirée de différents personnages réels, hérite de son grand-père un vieux fond d'antijudaïsme chrétien. Au fil de ses rencontres avec des agents secrets, des révolutionnaires et des théoriciens du complot (jésuite, judéique ou maçonnique), il nourrira sa réflexion et la mettra en forme en rédigeant un faux appelé à connaître un succès planétaire : Les Protocoles des sages de Sion. Véritable évangile de l'antisémisme, ce récit imaginaire met en scène la réunion secrète de puissants rabbins au cimetière de Prague en vue de poser les bases de leur plan de domination du monde par la force, la ruse et l'intimidation. Dans la réalité, ce faux document fut l'oeuvre d'un agent de la police secrète du Tsar, l'Okhrana, afin de détourner la colère du peuple vers les libéraux et conforter ainsi le pouvoir tsariste. Dans le roman, Umberto Eco met bien en scène la rencontre entre Simon Simonini et les agents du tsar, mais il montre surtout avec brio la filiation intellectuelle entre ce faux et les théories antisémites et anti-maçonniques de journalistes et pamphlétaires de la seconde moitié du XIXème siècle, parmi lesquels on peut citer Alphonse Toussenel, Léo Taxil et Edouard Drumont. Pour le lecteur curieux qui s'intéresse à l'histoire des idées politiques, le roman d'Umberto Eco constitue une leçon vivante et passionnante.

Marc Bordier

Suite de l'article à LIRE ICI


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Umberto ECO – Le Cimetière de Prague

    Umberto Cimetière Prague

    Le monde est complexe, Umberto aussi. Deuxième essai, deuxième échec.Space Les mains secourables de deux amis aimant la prose d’Umberto Eco me tirent vers ses... Lire la suite

    Par  Pikkendorff
    CULTURE, LIVRES
  • Umberto ECO – Le Cimetière de Prague

    Umberto Cimetière Prague

    Le monde est complexe, Umberto aussi.Deuxième essai, deuxième échec. Les mains secourables de deux amis aimant la prose d’Umberto Eco me tirent vers ses ouvrage... Lire la suite

    Par  Pikkendorff
    CULTURE, LIVRES
  • Tiens ? Je pars à Prague...

    Les affaires sont prêtes. Le France football du jour est avec l'iPad et les quelques bouquins dans mon sac à dos d'ordinateur. Les valises sont OK, avec... Lire la suite

    Par  Falconhill
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Tiens ? Je suis à Prague (c'est cool)

    Tout le monde le dit, mais c'est vrai. Prague, c'est une jolie ville. Pas l'impression d'une capitale européenne... Un sentiment d'un mélange entre Lyon, les... Lire la suite

    Par  Falconhill
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Le soleil se couche tôt sur Prague...

    Ben on finira la journée dans le sauna de l’hôtel, avant d'aller la terminer dans une jolie et sympathique taverne... Lire la suite

    Par  Falconhill
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • C'est l'automne à Prague...

    J'adore les couleurs de l'automne. Ici, à Prague, dans cette ville qui sent bon la crêpe chaude au chocolat et le vin chaud, c'est un véritable plaisir... Lire la suite

    Par  Falconhill
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Départ de Prague...

    Billet écrit en direct de l'aéroport. C'était chouette. Une ville chaleureuse. Une ville du Nord avec un fleuve qui coule au milieu. Une belle ville... Lire la suite

    Par  Falconhill
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Alaindependant 70792 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog