Magazine Médias

CHICAGO FIRE (NBC) : Bienvenue chez les combattants du feu !! / Premières impressions... (Les Nouvelles Séries de la Saison 2012-2013)

Publié le 07 octobre 2012 par Hellknight @HellKNIGHT2010

Le Pilote de cette nouvelle série est déjà apparue sur la toile, NBC laissant partir tout comme pour le Pilote de REVOLUTION, probablement pour que la manœuvre serve de publicité gratuite au programme. Donc, des premières impressions, pour une note plus courte que d’habitude, car il n’y a pas grand chose à en dire…

CHICAGO FIRE 01.jpg

De quoi ça parle ? (le pitch de la série) :  Aucun travail n'est plus stressant, dangereux ou grisant que celui des pompiers, des secouristes et des auxiliaires médicaux de Chicago. Ces hommes et femmes d'élite de la caserne 51 bravent le danger quand d'autres prennent la fuite. Avec la pression, les responsabilités et les égos surdimensionnés viennent les désaccords et les tensions au sein des membres de l'équipe. Et quand la tragédie frappe l'un d'eux, la culpabilité et les reproches fusent. Pourtant, le moment venu de passer à l'action, les dissensions sont laissées de côté pour céder la place à la solidarité. Bienvenue au cœur du quotidien des plus nobles des professions ! (source : Allociné.com)

Les raisons de rejoindre la Brigade… ou pas ! (mon avis critique sur le Pilote) :  A lire le pitch de cette série, vendue sur le nom de Dick Wolf (producteur exécutil de la série, célèbre producteur ayant lancé la franchise Law & Order pour rappel, ce qui est un gage certain de qualité) et à voir les 1ères bandes-annonces, difficile de ne pas penser aux différentes séries ayant précédé CHICAGO FIRE, dans le genre, telles que Third Watch (New York 911, en VF), Trauma ou encore Rescue Me. (mais puisque je n’ai jamais vu les deux dernières, je ne parlerai que de la première). Sans réelles surprises, le Pilote de la série nous fait découvrir le Département des Pompiers de Chicago par le biais d’une nouvelle recrue, Mills, qui prend la place d’un autre membre, tragiquement décédé dans un incendie. L’on suivra, au cours de ce premier épisode, plusieurs missions sur le terrain, en plus de faire connaissance avec les différents membres de la Brigade. La série nous invite ainsi dans le quotidien de ces hommes qui risquent leur vie sur le terrain pour sauver la vie d’autres. Pour que le casting ne soit pas entièrement masculin, ont été adjoints 2 personnages féminins, des ambulancières belles et séduisantes. Si Third Watch avait à cœur, tout comme E.R. (Urgences, en VF), de nous entraîner plutôt du côté de la vie privée de ses personnages, en plus des différentes missions qu’ils peuvent accomplir, dans CHICAGO FIRE, on en restera apparemment à la caserne. Les personnages sont assez lisses, série NBC oblige, dirais-je, pour une série censée une nouvelle fois glorifier des héros du quotidien souvent anonymes. Tout au plus découvrira-t-on que malheureusement, un des personnages est accro aux anti-douleurs / se drogue. Là encore, rien de surprenant, on nous avait déjà fait le coup, c’est une révélation classique d’un certain type de séries dramatiques. Côté réalisation, elle est assez classieuse : les moyens ont été mis. La façon de filmer les interventions nous fait monter à bord des camions, comme si le téléspectateur était un membre de l’équipe, embarqué avec les Pompiers. Le ton est bien sûr sérieux et réaliste, la série étant diffusée le mercredi aux Etats-Unis derrière Law & Order : Special Victims Unit (New York : Unité Spéciale, en VF). On l’aura compris, CHICAGO FIRE s’annonce comme une “série de confort” très propre et très lisse, sans réelles surprises pour les habitués, parce que s’inscrivant dans le courant des séries dramatiques de genre, une série aux valeurs traditionnelles classiques, patriotiques. Nous sommes en 2012, soit 11 ans après, et pourtant, cette série semble une série post-11 septembre, exhalant les bons sentiments. Preuve supplémentaire d’un traumatisme durable s’inscrivant dans le temps ?

CHICAGO FIRE 02.jpg

En bref :  Il semble que CHICAGO FIRE sera une série très plaisante et agréable à regarder, extrêmement bien réalisée et produite, mais qui ne proposera rien de plus que ce qu’annonçaient finalement son pitch et ses bandes-annonces.

Côté Cast :  On appréciera de retrouver Jesse Spencer, le Jesse Chase de House, M.D., qu’on a un peu de mal à reconnaître au début, ainsi que Eamonn Walker, formidable Kareem Saïd de OZ, après un détour par la courte série JUSTICE, dans laquelle il était malheureusement sous-employé. Celui-ci, tout en autorité, est le Chef Boden, à la tête de la Brigade, une brigade multi-ethnique. Monica Raymund, une des 2 ambulancières (Gabriella Dawson), est plus connue pour ses participations aux séries Lie to Me (où elle incarnait Lia Torres) et The Good Wife. L’autre ambulancière, Leslie Shay, est incarnée par Lauren German, vue dans quelques épisodes de Hawaii Five-O et Happy Town.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hellknight 118 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte