Magazine Culture

Labrouste (1801-1875). La structure mise en lumière à la cité de l’architecture

Publié le 08 octobre 2012 par Dentelle

Henri Labrouste (1801-1875) est l’un des rares architectes du XIXème siècle dont l’oeuvre n’a jamais cessé d’être une référence, tant en France qu’à l’étranger. La rationalité des solutions qu’il mit en oeuvre pour répondre
aux programmes complexes qui lui étaient confiés, la puissance de ses réalisations, l’étrange singularité de leurs ornements et surtout l’importanceaccordée au fer et à la fonte font de son oeuvre un jalon essentiel dans
l’évolution de l’architecture.Labrouste (1801-1875). La structure mise en lumière à la cité de l’architecture
Salle de lecture de la Bibliothèque nationale de France – Richelieu © Georges Fessy – conception : Capa

Sa carrière est  dominée par la construction de deux chefs-d’oeuvre à Paris, très tôt admirés : la bibliothèque Sainte-Geneviève, puis les nouveaux bâtiments de la Bibliothèque nationale. Les historiens du XXème siècle
à l’instar de Siegfried Giedion, ont vu en Labrouste un pionnier de la modernité. Confronté à des programmes nouveaux, Labrouste n’a cessé de vouloir exprimer la vocation sociale de l’architecture. Tous ses projets et réalisations ont été ainsi conçus pour satisfaire les aspirations d’une société en pleine mutation.

Cité de l’Architecture et du patrimoine
1, place du Trocadéro
75016 Paris

Lundi, mercredi, vendredi, samedi et dimanche de 11h à 19h. Nocturne le jeudi de 11h à 21h. Fermé le 25 décembre.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dentelle 951 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines