Magazine Côté Femmes

Les voyages scolaires, encore

Publié le 29 mars 2008 par Gabrielle Lamotte
Pourquoi encore ?Parce que la question du financement d'un voyage scolaire et, plus spécifiquement encore, le financement du voyage des accompagnants donne l'occasion aux parlementaires de demander et re-demander précisions et conseils au ministre de tutelle. A croire que ses réponses ne donnent pas satisfaction...On en parlait ici en octobre 2005 (http://www.viescolaire.org/welcome/index.php?option=com_content task=view id=233 Itemid=173), ainsi qu'en avril 2006 (http://www.viescolaire.org/welcome/index.php?option=com_content task=view id=381 Itemid=173).Cette semaine, une nouvelle réponse a été apportée à la sénatrice Annie David qui s'interrogeait en ces termes en décembre dernier: L'intérêt pédagogique et éducatif de ces sorties n'est plus à prouver et est unanimement reconnu. Pourtant, leur organisation est de plus en plus difficile pour les établissements, notamment à cause des contraintes budgétaires. En effet, si un détail des possibilités de financement de ces voyages est fourni sur le site Internet EDUSCOL, ces solutions ne semblent pas suffisantes : les aides attribuées par les collectivités ne peuvent pas couvrir suffisamment les dépenses engagées pour éviter une participation trop conséquente des familles, de plus ces aides induisent une disparité trop importante en fonction des régions, des départements et des villes. L'appel aux associations loi 1901 ou au Foyer socio-éducatif ne peut être un mode de financement conséquent, tout comme la participation des établissements dont le budget est déjà limité. Enfin, le recours à des entreprises privées n'est pas une solution souhaitable pour diverses raisons d'indépendance, malgré l'interdiction d'obligation publicitaire, mais également du point de vue des subventions qui risqueraient d'être avec, cette option, pour le moins aléatoires et conditionnées par des faits autres que pédagogiques comme la localisation géographique de l'établissement. A cette question du financement de ces sorties, en général, s'ajoute la question des frais engagés par les accompagnateurs durant ces voyages. En effet, suite aux observations de plusieurs chambres régionales des comptes, la gratuité des voyages pour les accompagnateurs est remise en question, ce qui n'est pas acceptable. L'État est seul compétent pour les personnels enseignants et donc pour la prise en charge de leurs frais professionnels. Plusieurs solutions sont envisageables pour le financement de ces voyages, au premier rang desquelles, une prise en charge intégrale et directe de ces frais par l'État .Le 26 mars, la réponse est tombée, précise, complète mais ...satisfaisante pour autant? Les observations émises par plusieurs chambres régionales des comptes ont permis de rappeler les règles de base qui doivent présider à l'organisation de tout voyage scolaire. Ces remarques, qui ne présentent aucun caractère nouveau, tendent essentiellement, d'une part, à favoriser une meilleure transparence dans la gestion financière de ces voyages, et, d'autre part, à ne pas faire supporter aux familles des charges qui ne leur sont pas imputables. Ces observations ont permis de réaffirmer le principe de gratuité des voyages pour les accompagnateurs

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gabrielle Lamotte 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte