Magazine Culture

Un roman et un récit

Par Ngiroux

Un roman et un récitUn roman et un récitUn petit roman et un petit récit dans lesquels j’ai vu quelques concordances.  Dans le roman Et au pire on se mariera de Sophie Bienvenu, on rencontre Aïcha, jeune fille de 13 ans, qu’on écoute dans un long monologue revenir sur des événements tragiques. Jeune adolescente, qui veut trop vite devenir une femme, qui méprise sa mère et tombe amoureuse d’un adulte.

 Dans le récit Aime-moi de Véronique Marcotte, on fait face  à l’invraisemblence. Tous les noms des personnages ont été changé, puisqu’il s’agit d’une histoire véridique. Justement, si on ignorait que tout cela est vrai on n’y croirait sûrement pas! L’auteure nous mentionne d’ailleurs ceci en note:

…Le jour où j’ai reçu cet appel, j’ai d’abord refusé. J’avais déjà en tête une bien trop longue file d’attente d’histoires à raconter. Puis, et je ne m’explique pas encore pourquoi, je n’ai pas su résister. Je me suis rendue dans ce restaurant pour entendre le parcours humain terrible et inexplicable que vous allez lire.

Ce que je raconte ici n’a pas vraiment de dissemblance avec la réalité de l’histoire telle qu’on me l’a racontée. Tout y est vrai, légèrement fardé par mon imaginaire. Si j’y ai ajouté certaines émotions ou paroles, ou que j’ai volontairement exagéré quelques passages, c,est que la violence de cette événement me faisait trop mal pour que je ne me serve pas de mon personnage d’écrivain…

Deux écrits où la souffrance humaine, l’amour ou le manque d’amour nous éclatent au visage.

Et au pire, on se mariera de Sophie Bienvenu, éd. La mèche, c2011, 151 p.

Aime-moi de Véronique Marcotte, vlb éditeur, c2011, 130 p.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ngiroux 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines