Magazine Conso

Aucune inventivité au septième ciel

Publié le 26 août 2012 par Aepple @aeppleavenue
Tout me dit que je m’apprête à prendre une mauvaise décision,  mais les erreurs sont une manière d’avancer. Qu’est-ce que le monde veut de moi? Que je ne prenne pas de risques? Que je retourne d’où je viens, sans avoir le courage de dire oui à la vie? J’ai déjà commis des erreurs.Le monde est ainsi : les gens parlentcomme s'ils savaient tout, et si vous osez les questionner, vous constatez qu'ils ne connaissent rien. Le péchéoriginel n'est pas qu'Eve ait mangé la pomme, mais qu'elle ait eu besoin de partager avec Adam les émotions qu'elle avaitéprouvées, de peur de suivre son chemin sans l'aide de quiconque. Le temps ne transforme pas l'homme, la sagesse non plus. La seulechose qui puissepousser un être à changer, c'est l'amour
Aucune inventivité au septième cielOn ne se connaît que lorsqu'on touche ses propreslimites. Rêver est bien confortable dès lors que nous ne sommes pas obligés de concrétiser ce que nous avons projeté. Personne ne perd personneparce que personne ne possèdepersonne. C'est cela la véritableexpérience de la liberté:avoir la chose la plus importante au monde, sans la posséder. Seuls les fortssurvivent. Pour être fort, il faut être le meilleur, il n' y a pas d'autresolutionToute ma vie, j'ai compris l'amourcomme une sorte d'esclavageconsenti. C'est un mensonge: la liberté n'existe que lorsque l'amour est là. Celui qui se donnetotalement, qui se sent libre, aime infiniment. Et celui qui aime infiniment se sent libre. L'être humain a deux grandsproblèmes : le premier est de savoirquandcommencer, le second est de savoirquand s'arrêterOnze minutes Paulo Coelho.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aepple 86 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog