Magazine Conso

Auprès de moi toujours

Par Céline

aupres_de_moi_toujoursAuprès de moi toujours - Kazuo Ishiguro

Folio, 440 pages

Résumé:

Kath, Ruth et Tommy ont été élèves à Hailsham dans les années quatre-vingt-dix ; une école idyllique, nichée dans la campagne anglaise, où les enfants étaient protégés du monde extérieur et élevés dans l'idée qu'ils étaient des êtres à part, que leur bien-être personnel était essentiel, non seulement pour eux-mêmes, mais pour la société dans laquelle ils entreraient un jour. Mais pour quelles raisons les avait-on réunis là ? Bien des années plus tard, Kath s'autorise enfin à céder aux appels de la mémoire et tente de trouver un sens à leur passé commun. Avec Ruth et Tommy, elle prend peu à peu conscience que leur enfance apparemment heureuse n'a cessé de les hanter, au point de frelater leurs vies d'adultes.

Mon opinion:

Comment bien parler de ce livre sans en dire trop et gâcher tout le plaisir? Ce roman est construit en trois parties. La première parle de Hailsham et de la vie là-bas. La seconde parle de la vie aux Cottages et la troisième partie, du travail d'accompagnant et de la vie après Hailsham et les Cottages. Tout ça ne vous dit probablement rien du tout si vous n'avez pas lu le livre et c'est normal. L'auteur nous décrit un endroit étrange, mystérieux, un monde anticipé, mais qui se trouve toutefois dans le passé, soit dans les années 1990. J'ai aimé ma lecture. J'ai apprécié tout ce qui est soulevé dans le roman. Je ne reproche qu'une chose à ce livre: ses longueurs. Surtout le milieu, qui s'éternise un peu. Est-ce à l'image des vies des personnages qui sont si vides de sens?
C'est un livre qui plaira beaucoup ou alors pas du tout. J'ai beaucoup aimé, pour la construction de l'histoire et la réflexion qu'elle impose.
L'auteur nous tient intentionnellement dans l'incompréhension. Le style est méthodique, tranché. Kath nous raconte ce qui s'est passé avec une sorte de détachement qui donne froid dans le dos. Elle relate des faits. Ne remets pas grand chose en question et nous expose simplement sa vie et celles des autres jeunes d'Hailsham. L'auteur nous tient dans le secret jusqu'à la fin de la première partie. On ne sait pas trop de quoi il parle, mais on écoute ce que Kath a à nous raconter. Puis, tout à coup, les pièces du casse-tête se mettent en place pour révéler une étonnante histoire d'anticipation. Ce roman soulève une question importante sur notre société de progrès, de contrôle. J'ai été bouleversée par ce qu'on apprend dans la troisième partie. C'est une vision effrayante sur laquelle on pourrait discuter longtemps. Si on s'attarde à ce que l'auteur nous offre comme tableau, on peut se demander comment tout ça serait disposé dans la "vraie" vie. Est-ce qu'en tant que société on pourrait accepter que des endroits comme Hailsham existent un jour? Au train où vont les choses, la réponse me fait malheureusement bien peur...

Un gros merci à Loutarwen qui m'a offert ce roman. Il me donne envie de lire à nouveau Ishiguro!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Céline 24757 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines