Magazine Concerts & Festivals

Susanna à l'Ancienne Belgique ( Club), Bruxelles, le 17 octobre 2012

Publié le 17 octobre 2012 par Concerts-Review

 Un Club en configuration tables/chaises.

Ce soir, nous serons les témoins d'un concert intimiste, tandis qu'au rez-de-chaussée une masse compacte s'agglutine pour applaudir Slash.

Kurt, directeur artistique à 'AB, introduit l'artiste de la soirée: Susanna!

DSC03602.JPG

Susanna= Susanna K Wallumrød ou Susanna and the Magical Orchestra oder SusannaSonata ( son tout récent label).

DSC03552.JPG

La séduisante Norvégienne, que tu vis, par un beau soir de mai 2005, dans la somptueuse Spiegelzaal des Markten avec Morten Qvenild, ex -Jaga Jazzist, sous le nom de Susanna and the Magical Orchestra, vient de sortir un huitième album, le troisième sous le patronyme ' Susanna': 'Wild Dog' ( Rune Grammofon).

Après une semaine au UK, le Benelux aura droit à une date, l'AB , puis retour dans les contrées nordiques.

Un trio se présente sur une scène éclairée par une pauvre lumière tamisée: Susanna K Wallumrød au piano et au chant - le subtil,  Helge Sten ( Supersilent, Deathprod + producer de Motorpsycho) à la guitare et, le tout aussi efficace, Erland Dahlen, aux percussions, murmures et scie musicale.

DSC03548.JPG

Le set démarre, après un magnifique sourire, avec 'For You' , enregistré sur le premier album  solo, 'Sonata Mix Dwarf

DSC03588.JPG
Cosmos', une ballade jazzy soyeuse sur laquelle la voix pure de Susanna vient se poser en finesse.

On pense au travail de Joni Mitchell époque 'Hejira'.

'Imagine', no not that Imagine indique la dame, se trouve sur la nouvelle plaque. Une nouvelle fois, le timbre d'une pureté cristalline te cloue, envoûté, sur ton siège. Un jeu de piano tout en frôlements et un accompagnement d'une sobriété élégante devant ajouter la ponctuation nécessaire à ce rondeau scandinave, habillent la lente mélodie.

' Oh, I am stuck' hante toujours la veine folky/jazz , qu'on se prend  à comparer à quelques chanteuses des sixties/seventies:  Laura Nyro, Sandy Denny, un peu moins, mais pourquoi pas, Judy Collins...

' Demon Dance, datant de 2007, sera plus sec, avec lignes de guitare et effets vibrato Americana.

La suivante, le majestueux et exalté ' We offer', une troisième plage issue de  'Sonata Mix Dwarf Cosmos'.

Bruxelles, hypnotisée, retient son souffle, tandis que la chanteuse nous remercie de l'avoir préférée à l'ex-Guns N' Roses.

Une longue intro ( guitar/drums)  atmosphérique, virant noise, amorce ' Can't shake loose' ( Russ Ballard), le calme revient avec un piano retenu, la voix s'élève en volutes,...I can't shake loose... entraîne un nouveau mouvement agité, la guitare prenant des tonalités bluesy noires, la jeune femme semble vivre un drame poignant.

Après cet accès de violence, une version fragile et implorante de 'Jolene' de Dolly Parton s'impose.

Attention, masterpiece!

 Tonight there's gonna be a jailbreak

Somewhere in this town

See me and the boys we don't like it

So we're getting up and going down..

Tom: AC/DC!

T'es sûr?

Après cette ballade ensorcelante, Susanna s'enquiert: do you know who wrote ' Jailbreak'?

Dirk ( Knack Focus): 'Phil Lynnott/ Thin Lizzy', il recevra les palmes!

Retour vers le dernier né, le mellow et mélancolique ' Starving Soul' ...there's a wolf in my garden.... événements courants en Norvège, même si wolf populations in Scandinavia have declined dramatically in the last 150 years as a result of relentless hunting...

DSC03595.JPG

Le morceau donnant son titre à l'album,' Wild horse, wild dog', voix vibrante, effets de reverb et de vibrato amples, méchant downtempo aux accents rock.

I fell in love with the poems of  Gunvor Hofmo, l'album “Jeg vil hjem til menneskene” est entièrement consacré à son oeuvre, ce soir je vous chante ' Hva fanger natten' .

Le club plonge dans une aura de mystère scaldique, accentuée par une instrumentation minimaliste, dont des effets de scie plaintifs.

Nouvelle excursion Blue Note, ' Traveling' , un voyage dans son inconscient.

Susanna se souvient avoir joué dans la grande salle avant Bonnie Prince Billy, depuis, elle collabore fréquemment avec le barbu, d'ailleurs, Emmett Kelly, guitariste chez Will Oldham/Bonnie Prince Billy ,  est crédité sur 'Wild Dog' , voici la romance ' Her Eyes' suivie de la dernière pièce du menu, le rythmé ' Freeze', à rapprocher de Tori Amos.

Le trio salue l'assistance après 75' de set.

DSC03571.JPG

Bis

We know a couple of more songs.

Elle débute la suite avec le formidable et profond ' Twelve hours of sunset'  de Roy Harper ( 'Valentine ' 1974) et en cadeau pour notre écoute attentive, la perle: ' Love will tear us apart' de Joy Division!

Men seem to be fascinated by evil women, especially beautiful ones... elles ne doivent pas forcément être "evil" to put a spell on us!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Concerts-Review 35011 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte