Magazine Culture

Sketches of Spain : la grâce absolue en jazz

Publié le 22 octobre 2012 par Bmgeneve

Sketches of Spain : la grâce absolue en jazzLa version Gil Evans et Miles Davis du Concerto d’Aranjuez de Joachim Rodrigo est assurément un des plus grands classiques du jazz.

L’original pour guitare et orchestre était déjà un tube à sa création, mais la version pour trompette et bigband creva tous les plafonds.

On n’a de cesse, depuis les fameuses sessions d’enregistrement en 1959 d’essayer de percer les mystères du miracle de cette musique.

Était-ce les sublimes arrangements de Gil Evans ? Était-ce l’ombrageux génie de Miles Davis ? Était-ce le jeu vibrant de sensibilité de tous les musiciens de l’orchestre ? Ou le travail des preneurs de son qui devaient avoir conscience de capter un moment unique de grâce absolue ?

Paul Kristof

DAVIS, Miles. Sketches of Spain (Sony Columbia-Legacy, 1997)   Disponibilité

Disponibilité : DAVIS, Miles. – Sketches of Spain


Classé dans:Coups de coeur, Jazz / Blues

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bmgeneve 202 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines