Magazine Concerts & Festivals

Take/Cover #401 : The Beatminerz Edition

Publié le 22 octobre 2012 par Radiocampusparis @campusparis

Podcast: Lire dans une autre fenêtre

Mr. Walt & Evil Dee a.k.a. Da Beatminerz

Take/Cover inaugure sa 4e saison en mettant à l’honneur les Beatminerz, producteurs maison du label Duck Down Records, qui fit les belles heures du hip-hop new yorkais dans les années 90 au même titre que DJ Premier ou Pete Rock. Moins connus que leurs confrères susdits, ce crew de beatmakers centré autour du noyau dur Evil Dee – Mr. Walt n’en a pas moins composé des joyaux  résolument urbains faits de boucles soul/jazz filtrées, de basses sourdes et de rythmiques cinglantes pour les membres du Boot Camp Clik (Black Moon, Smif-N-Wessun, Heltah Skeltah, O.G.C.) et bien d’autres (Bahamadia, The Roots, Rah Digga, Dilated Peoples…). Bonne écoute !

Tracklist :

1/ Ronnie Laws – « Tidal Wave »

2/ Black Moon – « Who Got Da Props »

3/ Heatwave – « Star Of A Story »

4/ Smif-N-Wessun – « Nothing Move But The Money »

5/ Richard Evans – « Patutu »

6/ Rah Digga – « Tight »

7/ Minnie Riperton – « Only When I’m Dreaming »

8/ Smif-N-Wessun – « Hellucination »

9/ George Benson – « Theme From Summer Of ’42″

10/ Heltah Skeltah – « Operation Lock Down »

11/ Earth, Wind & Fire – « Power »

12/ O.G.C. – « Gunn Clapp »

13/ Catalyst - »Uzuri »

14/ Bahamadia – « Spontaneity »

15/ Barry White – « Playing Your Game, Baby »

16/ Black Moon – « I Got Cha Opin (Remix) »

17/ Jack Bruce – « Born To Be Blue »

18/ Smif-N-Wessun – « Bucktown »

19/ The Blackbyrds – « Milford’s Gone »

20/ The Roots – « Silent Treatment (Beatminerz Remix) »

21/ King Tubby – « Dubbing With The Oberver »

22/ Dilated Peoples – « Trade Money »

23/ Funkadelic – « How Do Yeaw View You? »

24/ Black Moon – « The Onslaught (feat. Busta Rhymes) »

 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Radiocampusparis 56703 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte