Magazine Cuisine

Algues, lichens et mousses absorbent le CO2

Par Opapilles
Dans les villes, la présence d'algues, de lichens et de mousses n'est pas considéré comme souhaitable et ils sont souvent retirés des toits et des murs. Il est, cependant, tout à fait injuste de considérer ces couvertures cryptogamiques, comme les excroissances plates sont évoquées en termes scientifiques, seulement comme une nuisance.

ville,co2,changements climatiques,terre,climat


Les scientifiques de l'Institut Max Planck de chimie ont découvert que la plupart du temps ces excroissances discrets absorbent d'énormes quantités de dioxyde de carbone et le fixent dans la terre. Couvertures cryptogamiques sont responsables d'environ la moitié de la fixation de l'azote d'origine naturelle sur la terre. Ces nouveaux résultats permettront d'améliorer les calculs de flux et de modèles climatiques globaux, dans lesquels, jusqu'à présent, le carbone et le bilan azoté des couvertures cryptogamiques ont été négligés.
Source : mpg.de

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Opapilles 272 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine