Magazine Cinéma

Rainfall : beauté aveugle

Par Blended @blendedph

Cinq sens. Cinq petits sens. Parfois moins. Voilà à quoi tient le réel. Cinq sens où tout né et où tout mourra. Cinq sens qui rendent la vie supportable. Car si l’on y pense, l’Enfer absolu n’est-il pas la conscience sans les sens ?
La Serpentine Gallery de Londres propose l’exposition Memory Marathon.
Peter Middleton et James Spinney ont imaginé mettre en scène les mots de John Hull, enseignant érudit et aveugle.
Film aussi réussi esthétiquement qu’intellectuellement.

Rainfall : beauté aveugle

Rainfall : beauté aveugle

Rainfall : beauté aveugle


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blended 45115 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog