Magazine Culture

L'effort, cette maladie épuisante

Publié le 23 octobre 2012 par Anargala

L'effort, cette maladie épuisante
Les efforts (que l'on peut faire pour faire l'expérience de notre vraie nature) se dévoilent n'être que des entraves. C'est pourquoi cette révélation sur la perfection de toute chose enseigne que cette maladie épuisante qu'est l'effort appliqué à l'état sans effort, est un obstacle. Quand on imagine l'(état sans effort), on ne réalise (pour autant) jamais la réalité "dans" la réalité !Les Dix sūtras
La Grande Complétude qui transcende le yoga[1]ne dépend pas d'une pratique qui dure dans le temps. Bien plutôt, l'on se détend, l'esprit non amendé, dans l'état naturel authentique. Quand la conscience ordinaire n'est pas amendée, ces idéaux que sont le corps, la parole et l'esprit (d'un Bouddha) sont naturellement présents.Une Clef magique pour ouvrir la chambre aux trésors
Dans la réalité sans construction, le concept "état naturel" est absent.Cependant, les phénomènes se manifestent en leur variété.Ils sont le (Bouddha éternel) Toujours-Bon, par-delà acceptation et rejet.Cet état est depuis toujours au-delà des combats (spirituels) et des pratiques.L'on transcende donc cette maladie qu'est l'effort en vue de gagner ce qui est déjà gagné.Bien plutôt, on se détend dans ce qui est spontanément présent.Les dix sutras
L'on n'accomplit point l'éveil parfait, dépourvu de tout effort, en le forgeant de toutes pièces.On l'actualise par une détente naturelle, sans nulle imagination.Aucun Bouddha passé, présent ou à venir n'a tenté de fabriquer l'état naturel.Une Clef magique pour ouvrir la chambre aux trésors

[1]Atiyoga : qui transcende le "grand" yoga de la phase de développement et le yoga "consécutif" (anu) de la phase d'achèvement.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anargala 10656 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine