Magazine Bons plans

Explosion ! Arrivée de Pollock à la Fondation Miró

Publié le 23 octobre 2012 par Cardigan @onlyapartmentsF

Mouvement, vitesse et énergie prochainement à la Fondation Miró, qui, en collaboration avec la Moderna Museet de Stockholm et sponsorisé par la Fondation BBVA, organise l’exposition, « Explosion ! Arrivée de Pollock » à la Fondation Miró.

 

Explosion ! Arrivée de Pollock à la Fondation Miró

L’exposition traite de faire connaitre les influences que Pollock, de façon inconsciente, créa au travers de l’Action Painting, avant d’ouvrir un grand champ de possibilités dans l’Art Conceptuel et la Performance. Cette attitude expérimentale où l’importance est dans l’acte créatif et dans la peinture qui en résulte, pèsera lourd dans les années 40 et 60. Vous verrez dans cette exposition non seulement des œuvres de Jackson Pollock, mais également d’artistes comme Yves Klein, Niki de Saint Phalle, Jean Tinguely, Allan Kaprow, Andy Warhol, Lynda Benglis, Saburo Murakami, Bruce Nauman, John Baldessari, et Paul McCarthy entre autres, vous offrant ainsi une large vision de ce style artistique du XXème siècle.

Rappelons ce qu’est l’Action Painting et quelles furent les techniques les plus utilisées par Pollock.

Dans l’Action Painting, la toile est posée sur le sol et non sur un chevalet. Elle a besoin d’une superficie dure, comme le sol, de façon à pouvoir se déplacer autour de l’œuvre et même entrer dans l’œuvre (comme la peinture de sable des villages indiens de l’ouest). L’œuvre est créée avec des traits contondants et des mouvements rapides, jusqu’au point de la faire de façon automatique. Par automatisme, nous ferons référence à la représentation dramatique et irrépressible du subconscient, tout comme le faisaient les surréalistes.

Ce type de représentation est connu comme expressionisme abstrait. Jackson Pollock sera d’ailleurs son plus grand représentant, développant une nouvelle technique dénommée Dripping. Le Dripping est l’utilisation de la peinture dans toute sa pureté et dynamisme. Comment ? En perforant la partie inférieure des pots de peinture et en la laissant gouter sur la toile, créant ainsi une atmosphère complète, sans laisser d’espaces à couvrir (ce qui s’appelle all over). Raison pour laquelle il était connu comme Jack « The Dripper » (Jack « Le goutteur »).

Il est important de connaitre les techniques que proposa Pollock pour pouvoir comprendre son influence postérieure dans le monde de l‘art et la Performance. Soulever des émotions, transgresser la norme, être un catalyseur, montrer la force du hasard et du subconscient, s’abstraire, expérimenter….tout ceci sont les caractéristiques que définie l’art de Jackson Pollock et que les artistes qui le suivirent adoptèrent dans leurs actes créatifs.

C’est une exposition unique et extraordinaire à voir absolument à la Fondation Miró de Barcelone. Une chance de pouvoir revoir un Pollock en direct et sentir la force incontrôlable avec laquelle il peint ses toiles, cette explosion de couleurs, de matière et de mouvements qui, bien que cela puisse ressembler à un chaos total a un certain ordre en soi, ne se répètera certainement pas.

Si vous désirez plus d’informations, rendez-vous sur la page web de la Fondation Miró : http://www.fundaciomiro-bcn.org/exposicio.php?idioma=6&exposicio=4596

 

Cinta Blanch Only-apartments Author
Cinta Blanch


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cardigan 4102 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte