Magazine Culture

Dupliquez vos ebooks !

Par Eguillot

Etant données les possibilités d'achat à distance qu'offrent à présent les liseuses numériques connectées, étant donnés les services de "cloud computing" qui permettent de stocker des Gigas de données sur des serveurs dédiés, on pourrait aisément se demander à quoi sert l'espace de stockage de nos ordinateurs ou disques durs personnels. L'exemple de cette cliente norvégienne (Linn Jordet Nygaard) qui stockait tous ses ebooks sur son Kindle et qui s'est vu effacer son compte par Amazon pour un problème de règlement intérieur nous enseigne que nos disques dur et autres clés USB déconnectés sont encore, et pour un bon bout de temps, précieux.

Le Big brother du numérique va-t-il vous spolier de vos ebooks ? L'ogre capitaliste menace-t-il de régner en despote sur le contenu de vos liseuses numériques ? Sur Internet, il est facile de monter en épingle un fait isolé comme la déconvenue brutale dont a été victime Linn Jordet Nygaard.

Pourtant, si l'on y réfléchit deux secondes, on se rend compte que la prise de contrôle de données via les DRM (protections numériques) d'une liseuse connectée n'est que l'un des aspects du problème. Le fait de stocker tous ses ebooks au même endroit, dans sa liseuse, peut aussi entraîner le même type de désagrément, en cas de perte de l'appareil par exemple. 

Pour se débarrasser des DRM, on peut, comme l'indique le site Actualitté, faire appel à certaines ressources sur le net. Mais pour être sûr d'avoir son ebook en double, on peut décider de l'acheter systématiquement à partir de son ordinateur de bureau, pour ne le transférer que dans un deuxième temps dans son Kindle ou Kobo ou autre (pour Amazon, le dossier où l'on retrouve ses ebooks se nomme My Kindle content sur son ordinateur).

Ou bien, lorsqu'on recharge sa liseuse (en la branchant via un câble USB à son ordinateur), on peut en profiter pour copier tous les fichiers ebooks de sa liseuse dans le disque dur de l'ordinateur, en créant un dossier ebooks. On peut aussi dans un deuxième temps, précaution supplémentaire, transférer le tout dans une clé USB dédiée, ou sur un disque dur externe. Cela marchera à condition que ces fichiers ebooks n'embarquent pas de DRM.

D'où l'importance d'acheter des ebooks sans DRM. Amazon.fr est le site où l'on aura le plus de chance de les y trouver, car les auteurs indépendants y sont mis en avant en fonction de leurs ventes (système d'algorithme propre à Amazon). Il suffit de regarder le top 100 des ventes Kindle sur Amazon.fr pour s'en persuader. Or, les indépendants vendent le plus souvent sans DRM.

Sur les sites de la Fnac ou de Kobo, ce sont les ouvrages des grandes maison d'édition qui sont mis en avant. A de rares exceptions près, les maisons d'édition en question privilégient les ebooks avec DRM, que vous ne pourrez pas copier si facilement. Eh oui.

Je regrette toutefois qu'Amazon ne signale pas clairement sur son site les ebooks avec ou sans DRM. C'est pourquoi, comme le savent les fidèles de ce blog puisque c'est un sujet récurrent, je précise au début des présentations de mes ebooks qu'ils sont vendus sans DRM. Après, chacun fait comme il veut, mais je trouve cela plus clair pour tout le monde.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eguillot 1687 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines