Magazine Culture

De l’art de faire des études et de finir par bosser à Macdo

Par Maliae

Des fois je me rends compte que je suis devenue instruite à force de faire des études et tout. Comme dit mon père, j’ai un bac + 40 et je sais pas quoi en faire. (Quelle belle entrée en matière)
En ce moment je suis en stage en REMM (réseau éducatif de meurthes et moselles) et … C’est spécial on va dire. Bon mais je me demande si je fais pas tout ça pour rien vu que l’IRTS est en déficit de 3 millions d’euros (ils en ont fait quoi? Ils les ont mangé?) et que pleins de rumeurs (méchantes rumeurs) disent qu’il va fermer à la fin de l’année (meuuuh nan voyons c’est qu’une rumeur, on nous l’aurait dit sinon (genre)).

J’envisage de tout arrêter là d’un coup, de devenir écrivain (lolilol… faudrait déjà que je corrige les « romans » que j’écris), riche (encore plus lolilol, j’écris pas du Harry Potter moi), célèbre (et même que si je deviens célèbre je fous mon pull à l’envers pour lancer une mode) et d’aller vivre avec mon chat sur une île déserte (où je peuplerais l’île d’une grande bibliothèque, évidemment). Ou je me tatonne pour un DUT métier du livre… Hm ouais je sais c’est ambitieux hein?

Parce que je sais pas, une éducatrice spécialisée le nez dans les bouquins je me demande si ça la fout pas mal? Je me reconnais nul part dans ce boulot. Je ne fume pas, je ne bois pas de café et en ce moment j’ai l’impression d’être un lapin dans une meute de loups. Sans fusil, le lapin. Je suis même pas sûre d’être sociable.

J’aime rien comme j’aime l’écriture et la lecture (et mon chat), j’adore aussi les jeux vidéos évidemment, et geeker. Y a pas moyen que je bosse dans ce milieu alors? Je me vois plus vendre des bouquins avec des yeux de phoques enragés et un plaisir évident à conseiller le client (et mon petit agressif « eeen achetez c’est trop génial quoi si tu le fais pas t’es rien qu’un nul ») plutôt qu’à éviter de me faire tapper sur la gueule par une meute d’adolescents (mais très mignons les ados, je vous jure, quand ils veulent).

J’aimerais qu’une marraine la bonne fée vienne me conseiller, me dire ce que je dois faire ou m’emmener un papy de 90 ans, riche, et sans famille qui cherche à se marier avec une petite jeune. 

Je suis vraiment paumée…



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maliae 1300 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines