Magazine Culture

Focus #2 – The Weeknd

Publié le 23 octobre 2012 par Lcassetta

Sex, Drugs & The Weeknd…

C’est puissant, c’est singulier et c’est étrangement captivant. Abel Tesfaye, plus connu par son nom de scène The Weeknd, est un nouveau talent qui a pu imposer un style branché et très original. Girls & Drugs sont les thèmes les plus abordés dans ses chansons, et ils sont abordés d’une façon admirable. Un poète post-moderne refoulé, acclamé par Pitchfork Magazine, MTV, BET, Rolling Stone, XXL et The Source, il est parti pour être The best musical talent since Michael Jackson (John Norris, MTV).

House Of Balloons, la première mixtape de The Weeknd, a été lancée gratuitement sur internet avec comme morceaux phares le fameux Wicked Games, High for This, The Party And The After Party, et le remarquable Loft Music. Tous des morceaux avec des paroles séduisantes, rythmés par la voix douce et envoutante d’Abel. Une mixtape obscure, obscène, sensuelle et saisissante. L.V Lopez de Frontier Psychiatrist a décrit la mixtape comme brilliant, disturbing, and not safe for work. Aussi, sur Loft Music: It’s a song that is so unsafe it should come with a child-proof cap, so dirty that you’ll feel guilty the next time you see your wife. Bien que ce soit un premier album, c’est limite un album de maturité pour The Weeknd, si on prend en compte l’époque “Before The Balloons” (Birthday Suit, Love Through Her, Material Girl etc…), où les chansons étaient beaucoup plus RnB sensuel qu’autre chose. House of Balloons est incontestablement le premier chef d’œuvre d’Abel Tesfaye, ce dernier s’est retrouvé finalement. Il a créé son propre univers, un univers sombre et séduisant, obscur et débauchant.

Image de prévisualisation YouTube

The Weeknd a été initialement introduit au grand public par Drake qui a reprit une phrase de Wicked Games dans un tweet. Ce coup de foudre a induit plusieurs collaborations par la suite : Crew Love, The Zone, Trust Issues… The Weeknd était l’invité spécial du festival de Drake, OVO (October’s Very Own) dans sa deuxième édition en juillet 2011. Le même mois, la même année, la chanson High For This a été jouée dans la promo de la dernière saison de la série Entourage. Un grand coup de pouce pour The Weeknd, autant d’acclamations que de critiques.

Image de prévisualisation YouTube

L’album House Of Balloons, l’un des nominés du Polaris Music Awards 2011, fut suivi la même année de deux autres, Thursday et Echoes Of Silence. Ces deux derniers ne trahissent pas le mouvement initial inspiré par The Weeknd, et ne font que confirmer davantage un style audacieux, cocky, direct, surprenant et parfois choquant aussi bien au niveau beat que lyrics. Thursday et Echoes Of Silence font partie du même univers que House Of Balloons.

Les trois mixtapes se composent de 9 tracks, et viennent de la même maison de prod. : XO (X pour Extasy, O pour Oxycodone). Une ambiance lounge et posée bercée par la voix suave de Abel qui insère souvent des beats très bien domptés comme dans The Birds pt. 1 ou XO/The Host et qui s’amuse à jouer brillamment avec des effets spéciaux sur sa voix comme le prouve Initiation.

Image de prévisualisation YouTube

Les inspirations et les influences musicales sont diverses pour Abel. Il a repris le rythme et le refrain de Happy House de Siouxsie And The Banshees et ça a donné l’excellent morceau : House of Balloon/Glasse Table Girls. Il a fait une cover audacieuse de Dirty Diana de Michael Jackson en ajoutant sa touche personnelle, et en étant créatif, ça donné le premier morceau de la mixtape Echoes Of Silence intitulé D.D, une véritable réussite. Même dans Montreal, le deuxième track du même album, où il chante une partie en français, il reprend le titre de la chanson de France Gall Laisse tomber les filles et ajoute un jour c’est toi qu’on laissera… Beaucoup de créativité et d’originalité, The Weeknd impose son style, et révolutionne la musique R&B tout entière.

À travers sa musique et ses paroles, il apparaît que le personnage qu’incarne The Weeknd dans ses chansons est un jeune de 21ans (20 ans quand il a lancé House Of Balloons) au caractère d’un Alpha-Male, bien sur de lui mais qui ne se gêne pas de dévoiler sa sensibilité. (I promise you gon’ see/ That i’m only fucking 20 girl/ Amnesia, put your mind in a dream world (…) Mixed with the hash/Come fuck with us/ Cuz I’m raw motherfucker I’m raw… Loft Music) (Girl i might be twenty one, But i got memories to prove/That i’ve seen your kind before, and i know exactly what you want (…) Baby, who you callin’ soft/Don’t make me smoke up all your kush/Don’t make me pop your cheap ass pills/ I used to do this for the thrill…Next ) (Take your nose off my keyboard/What are you bothering me for ?/There’s a room full of niggas/What you following me for ?/This ain’t no fucking sing-along/So girl what you singing for ?Crew Love) Il manifeste souvent, en plus de l’amour qu’il a pour le sexe, l’alcool et la drogue, l’affection qu’il a pour son Crew. Une affection qui a pour hymne Crew Love, une excellente collaboration avec Drake. (Why ? Cuz they loving the crew (…) Got my whole crew blowing like a C4Crew Love).

Les chansons de The Weeknd incarnent une ambiance particulière, une atmosphère addictive, c’est un cocktail aussi doux que hardcore à base de sexe et de drogues. Ces deux ingrédients sont l’ultime inspiration d’Abel, souvent mélangés dans un seul morceau (She gave me sex in a hand bag House of Balloons/Glass Table Girls) (Bring your love baby I can bring my shame/, bring the drugs baby I can bring my painWicked Games), Abel ne se gêne pas d’en parler et il le fait de manière remarquable d’ailleurs… Elles traduisent aussi parfois l’angoisse sentimentale d’Abel, une autre manifestation lyrique dans ses albums. Il l’exprime souvent de manière crue mais sincère, son talent musical et sa voix ne laissent personne indifférent. (Don’t make me make you fall in love with a nigga like meThe Birds (Part 1) ) (I got a brand new girl (…) All these girls try to tell me she got no love/ But all these girls never ever got her blowjobThe Party & The After Party)

Image de prévisualisation YouTube

The Weeknd sort du lot. Loin des clichés sur les chansons qui parlent de sexe et de drogues à tort et à travers, les morceaux de l’artiste dévoilent la sensibilité d’un jeune homme extraverti qui reçoit des sensations, et les traduit à travers sa musique, là où les autres ne trouvent que des perceptions indifférentes.

Un délire sentimental et un potentiel artistique hors norme, chaque morceau vous transportera, et vous verrez juste après que The Weeknd, au delà d’un vrai plaisir musical, est une… addiction.

Image de prévisualisation YouTube

Nous vous conseillons le site RapGenius pour les paroles. Elles sont accompagnées d’explications très intéressantes. Vous pouvez aussi consulter notre chronique de sa 1ère et déjà classique mixtape.

Focus #2 – The Weeknd
Oualid Bouslame (Oualid Bouslame)

Étudiant à l'ESSEC (École Supérieure des Sciences Économiques et Commerciales). 20ans. Guitariste et chanteur. Sensible à toutes les formes artistiques d'expression humaine. Rien ne nous sauvera de l'Oubli. Moi, je laisse ma trace...


Suivre Oualyd

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lcassetta 5704 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines