Magazine Cuisine & Santé

Comment diminuer l’acidité de l’organisme ?

Par Recherchedubienetre

Qu’est-ce que l’acidification ?

L’acidification signifie convertir en acide.

L’acidification de l’organisme est un phénomène qui pose nombre de problèmes. Le comportement alimentaire est largement responsable de l’acidification de l’organisme.

Celle-ci est liée à toute une série de troubles et  de dysfonctionnements qui s’ajoutant les uns aux autres, constituent un terrain particulièrement propice aux maladies.

Le bon fonctionnement du tube digestif est le premier affecté, avec des sensations de

  • poids sur l’estomac
  • les renvois, le fameux « brûlant »
  • les gaz abdominaux
  • la constipation, la diarrhée, les selles mal formées, irritantes.

Toutes ces sensations sont autant de témoins du dysfonctionnement.

Il est encore temps de réagir avant de voir la situation s’aggraver, bien sûr en luttant contre l’acidité, mais aussi en réparant les dégâts qu’elle a occasionnés.

Les indications qui suivent doivent surtout être accompagnées d’une alimentation adaptée.

  • Le Dezacid diminue progressivement l’acidité des tissus de l’organisme.

La dose usuelle est de 1 gélule aux 3 repas. L’action des citrates qu’il contient, a montré son efficacité sur les problèmes d’acidification.

  • La prèle ainsi que le lithothamne, qui lui sont associés, viennent amplifier leurs capacités.

Il convient également de renouveler le bien être du colon, de le cicatriser et lui permettre donc de faire correctement son travail, indispensable à notre santé.

  • Le Bioecolians, en restaurant la flore intestinale, procure un bon écosystème au colon. Augmenter progressivement de 1 à 4 gélules/jour (2 le matin et 2 le soir, en mangeant).

Quelles peuvent être les conséquences de l’acidification causée par les erreurs alimentaires ?

Lors des excès de sucreries et de céréales riches en gluten, une fermentation va s’installer dans le milieu intestinal, cause de ballonnements, de malaises digestifs et malheureusement altérer la muqueuse du colon. Dès lors des toxines vont pouvoir traverser cette muqueuse et gagner l’organisme, c’est une source d’infection.

Le pancréas commence à montrer des faiblesses, ne produit plus assez d’enzymes, il y a risque d’hypoglycémie, c’est le début d’un cycle infernal, car il augmente les sensations de besoin en sucre. Des phénomènes d’intolérance vont apparaître progressivement, ils vont se manifester par des troubles cutanés plus ou moins graves, des troubles respiratoires.
Il est évident qu’une grande fatigue sera la résultante de nos erreurs.

Pour drainer à la fois le pancréas et le foie, on utilisera le bourgeon de Noyer à raison de 5 gouttes avant les 3 repas.

Le Dezacid et le Bioecolians restent d’application. Pour lutter contre la pénétration intestinale de substances toxiques indésirables, on donnera de la L-Glutamine, à raison d’1 gélule, l’estomac vide et 20 minutes avant 1 repas.

Dans le cas de faiblesse enzymatique, au niveau du pancréas, on utilisera le complexe Enzymes + comprenant de la bromelase, de la papaïne, de la pancréatine et du Bêtacarotène. à raison d’1 gélule aux 3 repas.

Chez les gros consommateurs de viande, surtout de viande rouge et de produits laitiers, il se produit une accumulation de gaz, la digestion devient laborieuse et les matières qui séjournent trop longtemps dans le colon, finissent par produire une putréfaction.

Dans ce cas, comme lors des excès de sucre, il y a acidification de l’organisme, par excès de graisses animales et pénétration de toxines au travers des muqueuses intestinales fragilisées.

Des réactions allergiques peuvent se produire.
Les aliments, mal digérés donc mal assimilés, laissent de plus en plus de déchets dans les tissus de l’organisme. Ces déchets forment des cristaux qui sont à l’origine de douleurs et d’inflammation de type arthritique ; la goutte.
Les graisses s’infiltrent dans tous les tissus corporels. La zone abdominale et les cuisses prennent une ampleur disgracieuse.
La circulation du sang et de tous les fluides corporels est entravée, c’est la stase ; il faut revoir sérieusement l’équilibre alimentaire, régénérer la flore intestinale, détoxiquer l’organisme, éliminer la stase graisseuse.

Pour la régénération de la flore intestinale, on utilisera le Bioécolians (voir plus haut).

Pour détoxiquer l’organisme, un produit à base d’acides aminés soufrés ; méthionine, cystine, taurine, le Détox à raison d’1 gélule 30 minutes avant 1 à 3 repas.

Il sera impérativement associé à 1 tablette de Vitamine C à effet prolongé, avec 1 à 2 repas. Pour éliminer la stase graisseuse du foie, la Choline/Inositol qui a l’avantage de calmer et d’apaiser, à raison de 3 à 4 gélules réparties sur les repas de la journée.

Pour régénérer le foie Prolobeor à base de pidolate de calcium, de choline et de taurine, à raison de 1 gélule fin des 3 repas. Pour drainer le colon, le bourgeon d’Airelle, à raison de 5 gouttes avant les 3 repas.

Posté dans: Digestion, Foie, Santé, Trucs et Astuces.
Mots clés / Tag: acidification · brulure estomac · estomac


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Recherchedubienetre 1698 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte