Magazine Basketball

Taj Gibson pense au basket avant tout

Publié le 29 octobre 2012 par Insidebasket @insidebasket
Taj Gibson pense au basket avant tout
Le transfert de James Harden a surpris pas mal de monde tout du moins le fait qu'il ait eu lieu hier. Presti avait semble-t-il fait plusieurs propositions toutes refusées par Harden.
En effet, les dirigeants du Thunder aurait proposé la somme de 55 millions de dollars à Harden alors que les Rockets lui auraient assurés un contrat maximum (soit 5 millions de plus). L'été dernier nous démontra que les dirigeants texans avaient la main lourde lorsqu'il s'agissait de faire tomber les billets, Lin et Asik pourraient en témoigner... Chacun son point de vue mais quitter une franchise prétendante au titre pour les Houston Rockets c'est tout de même assez surprenant... Business is Business à moins qu'il existait un réel malaise au sein de la franchise et plus particulièrement entre Presti et Harden ? De toute manière, les langues se délieront en temps voulu !
A l'heure actuelle, Taj Gibson se trouve dans une situation similaire. K.C Johnson du Chicago Tribune en a profité pour sonder l'intérieur des Bulls sur cette situation. Gibson s'est contenté de commenter brièvement le transfert de James Harden en ajoutant que toutes ces questions au sujet de sa propre prolongation l'agaçait :
"Je sais qu'il ne voulait réellement pas quitter cette équipe. Mais il a une nouvelle maison à Houston maintenant. C'est le côté business du basketball. Je commence à être fatigué à propos de toutes les questions sur mon extension et que les gens s'inquiètent à propos de ça. Je souhaite juste revenir jouer au basket, me concentrer sur la saison à venir et aider cette équipe à gagner des matchs."
Les Bulls ont perdu Asik cet été car ils n'ont pas pu s'aligner sur l'offre des Rockets, vont-ils prendre le même risque avec Gibson ? La dernière année de son contrat se traduit par une qualifying offer, si les dirigeants tardent, ils devront s'aligner sur les offres adverses. En même temps, les dirigeants semblent avoir les mains liées notamment en raison des gros contrats signés par Noah, Rose, Deng et Boozer (55,7 millions de dollars cette année). Ceci réduit grandement la marge de manœuvre du front-office vous en conviendrez...
Les Rockets vont-ils encore faire couler de l'encre en s'amusant à proposer une année à 14 millions de dollars ? Plus sérieusement, Gibson aura toute la saison pour démontrer qu'à 27 ans, il a encore de très belles années devant lui et ce profil pourrait bien intéresser une franchise qui vient de déménager tout près de chez lui, les Brooklyn Nets :
" C'est incroyable que ce soit arrivé parce qu'avant il y avait des dealers de drogue et toutes ces choses-là tout autour (du Barclays Center) et c'est dans ces quartiers que j'ai grandi. Maintenant, l'atmosphère y est vraiment bonne et la configuration extérieure est réellement impressionnante. Ceci a demandé beaucoup de travail. Beaucoup de personnes de mon ancien quartier travaillent là-bas maintenant. Dans mon quartier, nous n'avions jamais vu de joueurs NBA. Maintenant, les joueurs font des apparitions au sein même du quartier. J'adore ça."
Ceci n'engage à rien, c'était juste un petit clin d’œil pour l'ancien natif du New Jersey. Gibson apporte une solide contribution derrière Boozer et Noah chose qui n'est pas du tout négligeable pour les Bulls. S'il est trop gourmand, Chicago ne pourra pas s'aligner sur ses prétentions et alors c'est la prochaine free agency qui dictera le devenir de Taj Gibson dans l'Illinois.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67819 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines