Magazine Séries

Critiques Séries : Merlin. Livre I : L'enchanteur désenchanté (France)

Publié le 29 octobre 2012 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2012-10-29-23h12m43s198.png

Merlin // Mini-series. Episode 1. Livre I : L'enchanteur désenchanté.


Librement inspirée des aventures de Merlin l'enchanteur, TF1 a voulu produire une fiction mélangeant l'humour et les histoires farfelues sans queue ni tête. C'est pourquoi elle a fait appel à son acteur fétiche Gérard Jugnot (qui avait déjà offert à TF1 un record d'audience avec la mini-série sur Ali Baba) pour incarner Merlin, le héros de cette fiction. Durant les quarante premières minutes de cette première partie, la série tente de nous présenter les divers personnages et notamment la relation entre Merlin et Viviane. Cette partie de l'épisode est assez pauvre, notamment parce que les dialogues sont assez ridicules et que les effets spéciaux sont dignes d'un jeu vidéo tournant sous Windows 95 (je pense notamment à cette petite créature bizarre à laquelle Merlin demande conseil au beau milieu de l'épisode, ou encore les objets qui flotte durant les premières minutes). Mais Merlin se veut familiale et divertissante. De ce point de vue là, cela ne fonctionne pas vraiment. Il faut attendre l'introduction de Morgane (incarnée par Marilou Berry - Vilaine -) pour que l'histoire soit bien plus intéressante.
Le magicien Merlin, qui pensait goûter à une retraite bien méritée, doit reprendre du service pour sauver le Royaume, menacé par la jalousie de Morgane.

vlcsnap-2012-10-29-23h36m32s162.png
vlcsnap-2012-10-29-23h10m44s28.png
Stéphane Kappes, le réalisateur de cette fiction avait confié qu'il a pensé qu'il fallait "traiter ce film comme un dessin animé, entre l'univers d'Harry Potter pour l'aspect magique et celui de Shrek pour le conte de fées". Autant dire que de ce point de vue là, c'est assez raté. Les dialogues sont assez lourds et l'humour peine à faire son apparition. Si l'on peut rire de la sorcière qui s'étouffe avec sa brume ou encore de Merlin qui se casse la pipe au début de l'épisode, le reste n'est guère passionnant. Les divers subterfuges (comme Excalibur par exemple) manque de finesse. C'est alors que la fiction apparait réellement décousue. On passe du coq à l'âne. Pour tout vous dire : passer de Viviane qui chante sous la douche à cette horrible Vortigern (incarné par un Michel Vuillermoz toujours aussi navrant), on n'est pas gâté. Les quelques moments d'action de ce premier épisode n'offrent guère de folie, de même que l'humour qui ne parvient pas à faire son apparition.
Si ce premier épisode pourrait plaire aux enfants (à mon avis c'était la cible première de cette mini série), je ne suis pas sûr qu'ils parviennent à aller jusqu'au bout. Dès que l'histoire commence à se complexifier, on se rend compte qu'il ne se passe rien du tout. Merlin est une fiction de remplissage, bourrée de clichés et surtout de très mauvais effets spéciaux. Je soulignerais également que je ne comprendrais jamais Joséphine de Meaux. Cette actrice était exquise et excellente dans Nos Jours Heureux. Et puis elle a ensuite joué dans les deux volets des aventures de Ducobu et maintenant elle incarne un personnage encore plus niais dans Merlin : Viviane. Autant dire que l'actrice perd toute crédibilité en s'enfonçant dans de telles horreurs. Un peu la même chose pour la pauvre Marilou Berry qui mérite bien mieux que ça. Reste alors Gérard Jugnot qui surnage dans un personnage qui ne lui va pas vraiment bien (même une fois sa barbe rasée). Mention spéciale à Viviane qui s'agite comme un plumeau avec sa baguette magique ou encore Morgane qui se secoue sous de l'eau comme un accarien dans un lit infesté.
Note : 2/10. En bref, le titre de ce premier chapitre était prémonitoire : L'enchanteur désenchanté, effectivement ce n'est pas très enchanteur tout ça.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines