Magazine Culture

Joël Dicker vers le Goncourt aussi? Il n'est pas seul...

Par Pmalgachie @pmalgachie
A lire comment Pierre Assouline défendait l'autre jour sur son blog le roman de Joël Dicker, La vérité sur l'affaire Harry Quebert, on peut s'attendre à tout dans huit jours, quand l'académie Goncourt proclamera son prix 2012, y compris à un doublé du jeune écrivain suisse - comme c'était arrivé à Jonathan Littell, Grand prix du roman de l'Académie française et prix Goncourt pour Les Bienveillantes en 2006.Le premier lauréat de la saison des grands prix littéraires d'automne se trouve en tout cas dans le dernier quatuor, en compagnie des deux favoris cités depuis la fin du moins d'août, Patrick Deville et Jérôme Ferrari. Pour compléter la liste, la discrète Linda Lê, aux qualités littéraires affirmées depuis ses débuts en 1986, reste en embuscade et pourrait être la surprise des éventuels parieurs si une majorité ne se dégageait pas ailleurs.Écartés de la dernière sélection (annoncée de Beyrouth, où une partie de l'académie Goncourt se trouve pour le Salon du livre), Vassilis Alexakis (sélectionné pour le prix Renaudot), Thierry Beinstingel, Mathias Enard et Joy Sorman (lauréate, annoncée dimanche dernier, du peu connu Liste Goncourt/Choix polonais), peuvent encore espérer, demain, inaugurer le palmarès de la Liste Goncourt/Choix de l'Orient. Ou se rétablir grâce au Goncourt des Lycéens, auquel concourent tous les romans de la première sélection - à l'exception de celui de Mathias Enard, puisque celui-ci l'a déjà reçu.
  • Patrick Deville, Peste & choléra (Seuil)
  • Joël Dicker, La vérité sur l'affaire Harry Quebert (de Fallois/L'Âge d'homme)
  • Jérôme Ferrari, Le sermon sur la chute de Rome (Actes Sud)
  • Linda Lê, Lame de fond (Bourgois)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pmalgachie 8645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines