Magazine Cuisine

Tahizu (Yuzu d'Europe) Comment le cuisiner ?

Par Lof
Tahizu citrus x otaiti

Dans le catalogue de la pépinière Tintori (rubrique Citrus histrix - Papeda) figure un hybride de papeda (obtenu par M. Eisenhut) décrit ainsi :
"78e C. ichangensis x C. limonia var. otaitense x limetta di Rang-pur (Eih 10-08-04)".
Il s'agit donc d'un cousin du yuzu, lui même hybride de C. ichangensis, le "papeda d'Yichang", obtenu en Europe.
Les deux fruits se ressemblent énormément intérieur comme extérieur.
Nous sommes convenus de l'appeler "Tahizu", contraction de Tahiti et de yuzu.
"Tahiti" parce que l'orange d'Otaiti (C. limonia var. otaitense) s'orthographie aujourd'hui "de Tahiti", Otaiti est l'orthographe du XVIIIéme employé par l'Histoire naturelle des orangers
Que penser de ce Tahizu européen, que vaut-il dans notre cuisine ?

Yuzu suisse

1 – gros avantage du Tahizu, il est extrèmement hâtif, il produit actuellement, fin octobre, alors que les yuzus n'arrivent que mi novembre
2 – le zeste est un peu moins aromatique que celui du yuzu, la note est double, verte + orange douce alors que yuzu est verte + mandarine.
Le jus est abondant, la note orange douce est bien identifiable.
Jus : Nous avons testé le jus de Tahizu dans l'eau, il est moins acide que yuzu, agréablement oranger d'hiver.
Ce jus s'annonce donc très bien avec le canard, les gibiers à plume, les aubergines, les œufs pochés, la salade d'endive ou de fleur de yucca, sans doute pas idéal dans le sauce ponzu mais très bien avec le vinaigre.
Otaitiyuzu = tahizu
Jus + Zeste : Un demi fruit entier épépiné avec zeste infusé dans le bouillon de champignons d'hier soir (bouillon de clams, de champignons, d'aubergine pelée, d'ail et de Rau-Ram) : Excellent.
Second essai dans la saumure des olives nouvelles (avec laurier et ail) excellent, vaut le yuzu dans cet usage... ça va marcher parfaitement avec le foie gras.
Le zeste, pas du tout amère devrait convenir pour les cuissons courtes comme les fruits de mer, les Saint Jacques, les chicorées italiennes, les jeunes navets etc..
Bref de quoi faire un joli premier acte dans la grande saga des agrumes condimentaires, car pour l'instant c'est la fin des limes et les citrons n'ont pas encore commencé…
Bienvenue à ce nouvel ami

Yuzu d'Europe Tahizu c x ichangensis

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lof 904 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine