Magazine

Rhissa Rhossey : Poème pour Koudédé

Publié le 30 octobre 2012 par Yasida @rhissarhossey

koudede

Koudede 

Hommage à Koudédé
Un artiste nomade s'en est allé
Hier un enfant nomade s'en est allé / Nous laissant dans la peine / Et la douleur. / Toute la nuit a fait écho / Aux blatèrements des chameaux / Sevrés des mélodies du désert, / Et les dunes ont gémi, / Car douloureux est son départ. / Même le vent a pleuré / L'enfant disparu / Cher en nos cœurs.
Longtemps tes rythmes / Et tes paroles / Escorteront les rêves / De nos espoirs / Dans les solitudes / Brûlantes / De nos errances

Artiste, / Mon frère, / Qui dira l'amour / Qui dira la joie / Qui dira la douleur / Qui dira les peines / Du peuple / De ces plaines /  Oubliées.
Qui chantera / La beauté naturelle / De cette terre / Où les filles n'ont d'autres cosmétiques / Que le lait frais de chamelles Nourries aux herbes secrètes / Des montagnes.

Qui nous fera danser / Qui nous fera pleurer / Et même espérer / Dans ces immensités / Rouges / Et subversives / Si ce n'est toi, / Enfant des dunes / Des balles sifflantes / Et des notes lancinantes / Qui nous déchirent le cœur / En ces matins d' absence / Et de souvenir
Rhissa Rhossey

Koudede, guitare brisée

Pilier de la scène touarègue, le guitariste et chanteur nigérien Koudede est mort dimanche sur la route entre Ouagadougou et Niamey, au retour d’une tournée au Burkina Faso. Il avait 38 ans et devait se produire au festival Africolor, en région parisienne, début décembre.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Yasida 5129 partages Voir son profil
Voir son blog