Magazine Culture

Retour sur l'époque glorieuse du dancehall ... mais qu'en est-il aujourd'hui?

Publié le 30 octobre 2012 par Davibejamaica
Durant l'époque glorieuse du dancehall, entre 1980 et 1990, de nombreux artistes régnaient sur l'industrie musicale jamaïcaine. Beaucoup de ces artistes étaient considérés comme si bons dans leur métier, que certains mélomanes estiment que la musique locale était à son apogée durant ces années là. Si tel est le cas, pourquoi un si grand nombre de ces artistes ont disparu de la scène aujourd'hui? Selon certains, les choses et les temps ont changé. 

Retour sur l'époque glorieuse du dancehall ... mais qu'en est-il aujourd'hui? "Je pense qu'il y a beaucoup de changements dans le rythme et le style des deejays, même au niveau des textes. Beaucoup d'artistes n'ont pas pris le temps de changer avec le temps, et maintenant il y a une nouvelle génération, avec une nouvelle forme de musique. Tout comme le mode vestimentaire change avec le temps, c'est pareil pour les musiciens qui doivent être en mesure de changer avec lui", déclare Lady G, célèbre artiste dancehall. 

Malgré le fait que ces vétérans ne bénéficient pas toujours d'une attention particulière dans les playlist des radios locales, Lady G explique qu'ils parviennent encore à survivre économiquement. "Les vieux artistes font encore des dubplates, car les gens veulent connaître l'histoire de la musique, et la plupart des anciennes chansons sont solides. C'est pourquoi même maintenant, vous verrez des jeunes artistes chanter sur nos chansons", poursuit Lady G

"La raison pour laquelle Beenie Man et Bounty Killer se tiennent toujours au courant, c'est parce qu'ils se motivent les uns les autres et qu'ils ont toujours un groupe de plus jeunes artistes et auteurs autour d'eux pour les garder dans l'ère du temps", conclue Lady G.  

Retour sur l'époque glorieuse du dancehall ... mais qu'en est-il aujourd'hui?
Un autre vétéran du dancehall, deejay Red Dragon, croit que l'âge et la responsabilité ont entravé les artistes des années 80 et 90. "Nul ne peut régner toujours, la musique dancehall vous concerne la plupart du temps lorsque vous êtes jeunes et certaines personnes s'en désintéressent après un certain temps (...). A cette époque avec les vinyls nous avons eu plus de contrôle, mais maintenant, un homme peut devenir deejay en sortant un seul CD..." explique Red Dragon

Des changements significatifs 

"Le rythme a changé et le style de deejay aussi. Vybz Kartel est venu populariser un certain style plus rapide. Donc toutes ces choses ont contribué aux changements, parce que si vous êtes un Dj des années 80 - 90 avec le style de cette époque, vous n'êtes pas à jour (...). Mais nous avons encore gagné de l'argent avec les dubplates, Les japonais en demandent toujours, et de certaines de mes propres chansons", poursuit Red Dragon. 

Retour sur l'époque glorieuse du dancehall ... mais qu'en est-il aujourd'hui?

L'artiste reggae-gospel Lt Stitchie, quant à lui, dit qu'il demeure pertinent dans ce nouveau millénaire, déclarant avoir un catalogue important dans la musique. "Je ne suis pas l'un de ces artistes, parce que je suis encore très actuel et basé sur l'expérience que j'ai sur le plan international, les artistes des années 80 - 90 sont ceux qui sont en demande contrairement à ceux de l'ère des années 2000", déclare l'artiste. 

Lt Stitchie croit que certains  des artistes vétérans ont perdu de l'importance car ils n'étaient pas en mesure de s'adapter aux changements de la musique, il poursuit: "Je suis toujours en tête d'affiche d'évènements (...) Certains artistes ne sont pas flexibles, ils ne veulent pas changer de lieu et aller là où se trouve la demande (...) Certains n'écrivent pas de textes profonds et ainsi ils n'ont pas duré parce que leur musique ne peut pas soutenir leur carrière, et si vous n'avez pas de bonnes fondations cela nuit à votre intérêt". 

L'artiste souligne également que Bounty Killer et Beenie Man ont réussi à maintenir une certaine pertinence dans le nouveau millénaire, en raison de leurs capacités à s'adapter à de nouveaux styles. "La rivalité et la controverse ont contribué à leurs capacités à se tenir au courant. Mais à part cela, ils ont un style et des paroles et une base solide. Bounty Killer peut aller n'importe où et chanter Book Book Book et c'est la même chose pour Beenie Man avec des titres comme Maggling A Gwaan."



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Davibejamaica 68042 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines