Magazine Cinéma

CRITIQUE DU FILM : Devil story - Il était une fois le diable, de Bernard Launois (1985)

Publié le 30 octobre 2012 par Redrum @Ingoruptibles

Un monstre à visage humain et à moitié défiguré en costume de SS terrorise une région champêtre de Normandie et tue sauvagement les personnes qu'il croise. C'est alors que des automobilistes tombent en panne sur la départementale non loin de là. Se rendant dans une auberge à proximité, ils apprennent de leurs hôtes que l'endroit est maudit.

film devil story il était une fois le diable bernard launois tueur couteau forêt costume SS défiguré pascal simon monstre

TuckerDevil story ah Devil story : grand moment ! Devil story : il était une fois le diable, estampillé "plus mauvais film d’horreur de tous les temps", a cette faculté de fédérer autour de lui. Si bien que lorsqu’on se lance cette perle du nanar entre potes - bien barjots les potes quand même, pour tenter un truc pareil - on sait où l’on va, on sait qu’on aura le droit à du pur Z bien déviant, la seule chose qu’on ne sait pas, c’est qu’on va aimer ça… Car la galette a beau être d’une affligeante médiocrité, tant dans les dialogues, la réalisation, le jeu d’acteurs, qu’au niveau du scénario (en fait, tout est royalement merdique), on prend quand même son pied. Et quel pied ! Devil story procure cette sensation unique où l’on se dit que chaque scène, chaque plan, chaque instant est définitivement culte : une prouesse. Et l’on se bidonne comme pas possible devant un duel au sommet (et interminable) entre un chasseur (vous connaissez la différence entre un bon et un mauvais chasseur ?) et un canasson diabolique, ou encore devant les innombrables chutes d’une couillonne en bottes et ciré jaune, poursuivie tour à tour par sa presque fausse sœur jumelle diabolique (elle aussi), une momie, et un "serial killer" en costume de SS et à la tête de gland : que du lourd ! Mais attention, le film de Bernard Launois s’adresse vraiment à un public averti et conscient de la teneur du bordel (faut pas déconner !). En tout cas, Devil story : il était une fois le diable vend du rêve, et ça, ça n’a pas de prix ! 3/5 (une note purement subjective hein)

Redrum : Plus qu’un film, Devil story est une expérience unique en son genre, une aventure à vivre une fois dans sa vie ne serait-ce que pour voir jusqu’où peuvent conduire les limites de la nullité, du mauvais goût et de la niaiserie conjugués. Précédé d’une réputation de "pire film d’horreur français de tous les temps", Devil story (également connu sous le titre Il était une fois le diable) ne déçoit pas et dépasse copieusement les attentes placées en lui. C’est bien simple, tout est calamiteux dans ce film : des acteurs en dessous de tout (mention spéciale à la pauvre Véronique Renaud, dont ce sera la seule et unique expérience d’actrice), un scénario complètement perché, un trucage unique (le sang qui gicle à travers une pompe) que le réalisateur prend plaisir à filmer, à re-filmer et à re-re-filmer pendant de longues secondes... Le paroxysme de cet amateurisme est atteint lors d’un duel improbable entre un vieux chasseur et un cheval noir hyperactif, dont l’affrontement est filmé à travers une succession de champs/contre-champs tournés dans deux décors différents à deux moments de la journée. Dingue ! Et des scènes comme celle-ci, Devil story en est truffé. Si bien que paradoxalement, on suit le film avec plaisir, on rigole goulument et on écarte bien grand les yeux devant cette histoire dans laquelle débarquent soudainement une momie et un bateau-fantôme… Bref, nous voilà devant un pur joyau qu’il serait dommage de rater, en étant toutefois conscient du caractère hautement insensé de l’œuvre2,5/5

film devil story il était une fois le diable bernard launois cheval noir chasseur aubergiste Marcel Portier fusil

devil-story-affiche.jpg
Genre : Horreur / Slasher / Nanar
Réalisateur : Bernard Launois
Acteurs : Véronique Renaud, Marcel Portier, Catherine Day, Nicole Desailly, Christian Paumelle, Pascal Simon…
Durée : 1h12
Année de production : 1985 (France)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Redrum 860 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines