Magazine Concerts & Festivals

Portland pleure ( part 1): décès de Blake Mackey, le 28 octobre 2012

Publié le 28 octobre 2012 par Concerts-Review

Blake Mackey, un singer-songwriter discret mais ayant développé un cult-following dans le milieu DIY.

Blake-Caracature.jpg

Blake monte sur scène dès l'âge de 15 ans, son psychedelic folk à la Nick Drake/ Elliott Smith, avec un picking influencé par Chet Atkins, était apprécié par pas mal de ses pairs, notamment The Polyphonic Spree ou Hella.

Très tôt, il sort plusieurs self-released albums ou cassettes, pour plus tard fonder son propre label Architect Records.

Deux disques 'officiels': "C'mon Eschaton" ( 2006) et " Buddha Wouldn't Trifle W/ Symbolism" ( 2008).

940d9a99b2.jpg

The Portland Mercury se contente d'un bref avis nécrologique:

Very sad news from the weekend: Portland musician and artist Blake Mackey has died...sans préciser les circonstances du décès du jeune artiste.

Quelques fans témoignent sur sa page facebook :RIP BLAKE!!....Your Music lives on!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 34843 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte