Magazine Culture

Chambres de Philippe Minyana, par le Dumme Kuh Théâtre

Publié le 05 novembre 2012 par Onarretetout

chambres_g_photoIls sont là depuis combien de temps ? Sur la scène. Un décor simple, blanc, avec trois chaises. A chaque chaise son personnage : Koz (Yves Walle), Elizabeth (Yvonne Perrin) et Arlette (Christine de Ruyter). A chaque personnage son objet. Pina Trunzo, qui met en scène ces personnages de Chambres, choisit d’exposer chacun dans sa parole, la plus nue possible. Pas de grands gestes, seulement des mouvements comme des tics, des lèvres qui bougent répétant à soi-même les mêmes mots, et là, pendant le temps de la représentation, ces mots sortent. Chaque histoire commence de façon presque insignifiante et le fait de raconter, c’est tirer sur un fil et l’émotion est toute proche. Parce qu’on n’y peut rien, parce qu’ils ne peuvent pas ne pas dire, parce que c’est comme ça. C’est à Sochaux, ça pourrait être ailleurs, dans une région ouvrière. Avec hangar, avec rêve de gloire et beauté, avec l’amour qu’on n’arrive pas à garder. Et nous ne savons pas entendre ces personnages qui ne demandent rien, qui ne mendient pas, qui essaient juste de dire leur secret, un secret qu'ils portent depuis tant d'années, qui nous bouleversent. Comme une chanson qui ne veut rien dire et qui dit tout.

J'ai vu ce spectacle à la Ferme Dupire, à Villeneuve d'Ascq (59).

Depuis, ce spectacle a obtenu la Tour d'or au FESTHEA national, à Tours, le 3 novembre 2012.

Il était question d'un autre spectacle de cette compagnie ici.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Onarretetout 3973 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine