Magazine Cuisine

Merci à vous pour votre inquiétude

Par Sourour

                                                          Merci à vous pour votre inquiétude

Merci à vous pour votre inquiétude


LA VIE EST UN VRAI CADEAU !

Je suis si heureuse de vous retrouver après cette absence imprévue

Je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont apportée assistance et ont été inquiètes vu mon absence dûe, d'un côté à mon pc qui a rendu l'âme et d'autre part, un accident près de chez moi en traversant la rue.  

Une moto m'est rentrée de plein fouet et  j' étais sous le choc au début ensuite je n'arrivais plus à me relever, tellement j'avais mal et je ne pouvais faire aucun mouvement.

Heureusement que les personnes présentes à ce moment me connaissent et m'ont portée, un secours immédiat, en me parlant pour voir si j'étais consciente, et en ramassant mon portefeuille etmon téléphone portable.

Même le conduteur de la moto était touché au poignet vu la vitesse avec laquelle il roulait, soit disant qu' il était très ému et qu'il a tout fait pour m' éviter mais, je doute car je ne savais plus comment réagir en voyant se diriger vers moi.

Au début je pensais que je ne pourrais plus me relever, vu les douleurs atroces dont je souffrais, et ma seule question, sous les pleurs, pourquoi cette vitesse, qui aurais pu me tuer et laisser mes enfants, sans maman déjà qu' ils viennent de perdre leur cher papa.

Il devait prendre son service de nuit là où il travaille mais à cette allure là il serait toujours évident qu'il fasse des accidents.

Mon entourage connu me questionne tu n'as rien car au début j'étais étourdie et je leur ai dit appeler mon amie qui se trouve tout près sans vouloir avertir mes enfants, mais hélas mo amie était absente, alors,je leur ai dit avertissez mon fils, qui je sais sera bien touché par cette bien triste nouvelle.

On parlait de secours, d'ambulance mais je ne voulais rien savoir, il me semblait, vu leur insistance, que  mon était était grave.

J'ai pardonné au jeune mais dès que je sois monte dans la voiture pour regagner la maison, j'avis mal de partout ne pouvant ni m'asseoir, ni m'allonger, et autant de douleurs au niveau de la tête et des côtes.

jde me faisais tout un scénario, qu' ai je exactement?

Que va-t'on me faire, alors de suite mon fils appelle un ami de la famille avec qui nous avons passé la fête de l'Aid ElKébir, qui est pompier et fait partie de l'équipe ambulancière.

De suite il téléphonne et kk minutes après l'ambulance arrive et pour me déposer sur le brancard je criais vu mon état, et la route était si longue en allant aux urgences et tout au cours de la route les jeunes ambulanciers me posaient des questions au sujet de cet incident.

Arrivée sur place des démarches à faire, je suis auscultée parle médecin chef et comme je respirais mal, il pensait que j'avais une crise d'asthme.

Aussitôt il leur dit  de m'accompagner au service radiologique,et là je n'arrivais pas à me mettre debout pour que la radio soit claire, pour voir mon état .

Je pleurais car je pensais surtout à ma fille handicapée, qui va s'occuper d'elle si mon était était critique, quoi toute une série de pensées traversait mon esprit.

Les radios ont été refaites car je bougeais trop vu mon état douloureux et en fin de compte, le médecin me dit que mon état était pas trop grave, grâce à Allah, qui m'a épargnée et je me suis dit en pleurant, que j'étais vraiment chanceuse.

Une ordonnance fut établie et un traitement à suivre, mais j'avais très très mal et mon fils a arrêté ses études à la FAC de médecine pour s'occuper de moi car je ne pouvais rien faire, même m'allonger ou me lever, et le soir il se  levait à plusieurs reprises pour m'aider à me relever et m'accompagner à la salle de bain

Vu mon état, une amie faisait à manger et m'envoyer des plats préparés, et m'a apportée assistance car c'est son gendre qui fait partie du corps médical*

Bon me revoilà après avoir souffert pendant presque un mois et je viens de retirer les béquilles, qui sont de mauvaise compagnie, , une habitude très néfaste car reprendre la marche sans leur aide n'est pas facile*

Je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont soutenue, qui m'ont écrit, téléphonée,qui ont pris de mes nouvelles et qui se reconnaitront donc,  je n'ai pas à citer leur nom et je tiens à leur faire part de ma gratitude*

Avec tous mes profonds remerciements

AMITIE

Sur le chemin de la vie, long et tortueux

Heureux ou malheureux.

Il faut vivre sa vie.   

         Que ce message remplisse tout ce que je ressens suite à cette amitié qui me touche énormément et avec toutes mes excuses de ne pas aller sur vos blogs pour le moment.

Veuillez me comprendre. Merci.

cadeau d'une amie

           


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Une vie

    . C’est un fragile assemblage. Une somme de merveilleux hasards qui rend possible, l’impossible. Ce sont des os comme une tour Eifel en cure-dents Ou comme un... Lire la suite

    Par  Sexinthecountry2
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • adopteunmec.com ouvre un vrai supermarché

    adopteunmec.com ouvre vrai supermarché

    Depuis le début, l'approche décalée de ce site de rencontre fait mouche. Leur logo donne le la ( une femme poussant un chariot avec un homme vautré à... Lire la suite

    Par  Willb77
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • **Cadeau de Nat**

    **Cadeau Nat**

    Mercredi j'ai reçu le colis de Nat "ma poulette". Elle m'a pourrie gâtée. On s'est fait la surprise mutuellement. Contenu en images Un moulin à sel Des crispell... Lire la suite

    Par  Strawberry
    CULTURE, JOURNAL INTIME, LIVRES, TALENTS
  • La perfection n'est pas de ce monde, heureusement!

    perfection n'est monde, heureusement!

    N'allez pas vous imaginer que tout a toujours été rose, que mon bonheur a toujours été tranquille, bien qu'il l'est plus que jamais! Lire la suite

    Par  Toutautourdemoi
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Octobre [Cadeau inside]

    Octobre [Cadeau inside]

    Le vent fera craquer les branches... La brume viendra dans sa robe blanche... Y aura des feuilles partout... Couchées sur les cailloux... Octobre tiendra sa... Lire la suite

    Par  Casadolcecasa
    DÉCORATION, JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Un vrai supermarché à Battambang !

    vrai supermarché Battambang

    Le premier vrai supermarché vient d’ouvrir ses portes à Battambang, 2e ville du Cambodge. Il se situe sur la 1e rue. En tant qu’Occidentale lambda expatriée à... Lire la suite

    Par  Cambodgetour
    JOURNAL INTIME, VOYAGES

A propos de l’auteur


Sourour 2364 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte