Magazine Basketball

Qui a dit qu'Orlando n'était pas Magic ?

Publié le 05 novembre 2012 par Insidebasket @insidebasket
Nous qui pensions qu'Orlando n'avait plus rien de Magic ! Nous n'étions sans doute pas les seuls et force est de constater que les hommes de Jacques Vaughn surprennent en ce début de saison. Deux matchs et deux victoires pour Orlando face à Denver et Phoenix, mais quelles sont les raisons de cette bonne forme actuelle ?
C'est assez surprenant !!! Meilleure attaque (108,5 points), 5ème meilleure défense (91,5 points), 5ème au rebond (46) et 4ème à la passe (25), ces statistiques ne représentent que les deux premiers matchs de la saison donc au final elles ne sont pas forcément significatives pour le moment. Cependant, nous sommes tout de même extrêmement surpris ! Le duo Glen Davis/J.J Redick cartonne à l'heure actuelle. L'ancien Celtic semble pleinement épanoui depuis son intronisation dans le cinq majeur et suite à ses 29 points, 10 rebonds face aux Nuggets, l'intéressé souhaitait faire passer un message très simple :
"Je veux que chacun sache que je suis là."
Pour ceux et celles qui n'avaient pas bien compris, sachez que Davis a de nouveau frappé cette nuit avec une superbe match face aux Suns au cours duquel l'intérieur du Magic cumula 22 points, 8 rebonds et 5 passes.
"Nous sommes une équipe. Il n'y aucun gars ici qui peut faire le boulot. Il n'y a aucun All-Star ici... Si nous souhaitons aller loin, nous ne pouvons pas y aller seul. Quand les choses sont pures et sincères, c'est un tout autre sentiment. Vous devez être ici pour le ressentir."
Davis nous parle d'amour là non ? De collectif, de sacrifice, de considération qui visiblement font effet du côté de la Floride à l'heure actuelle. Ses propos sont loin d'être dénués de sens où plutôt son analyse est tout à fait juste, c'est cette notion de collectif qui pourrait permettre au Magic d'aller à l'encontre de ce qui leur était destiné pour cette saison.
Redick, attendu lors de sa draft, n'a jamais confirmé au plus haut niveau mais en ce début de saison l'ancien de Duke semble vraiment à son avantage. De toute manière, comme l'a souligné Davis, il n'y a pas de star mais ceci ne veut pas dire qu'il ne peut pas y en avoir et en l'absence de leader, il va bien falloir que certains émergent. 21 points à 3/4 à 3 points face à Denver et 24 points à 3/4 à 3 points hier soir face à Phoenix et tout ceci en sortie de banc alors pourquoi ne pas se montrer régulier et aller chercher le titre de meilleur 6ème homme ?
Vous imaginez en fin de saison, Glen Davis MIP et Redick meilleur 6ème homme ? Qui veut parier ?! Ces conclusions sont prématurées je vous l'accorde mais ça fait tout de même plaisir de voir un petit poucet faire des merveilles en ce début de saison. A noter tout de même que le Magic est venu à bout des Suns cette nuit sans Turkoglu et sans Jameer Nelson, une sacré performance tout de même !
Nous finirons avec Jacques Vaughn très satisfait suite au succès de cette nuit :
"Lorsque nous insistons auprès de nos joueurs sur le fait qu'ils doivent faire des efforts et travailler chaque jour, il y a quelque chose qui vous récompensera de ces efforts à un moment. Et ça a été notre approche."
Les efforts, l'investissement, le sérieux donnent des victoires, les victoires procurent du plaisir... Personne n'attend rien du Magic et c'est sans doute leur plus grande force ! Qu'ils profitent un maximum alors !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67819 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines