Magazine Entreprise

10 choses à arrêter pour être plus heureux au travail

Publié le 05 novembre 2012 par Smounir @sefianimounir

Parfois, la route vers le bonheur dépend de ce que vous ne faites pas.

smile frown cupcakes pan 20791 300x140 10 choses à arrêter pour être plus heureux au travail

Que ça soit dans votre vie professionnelle ou votre vie personnelle, le bonheur est souvent une question de soustraction, pas plus.

1. Blâmer.

Les gens font des erreurs, les employés/collègues ne répondent pas à vos attentes ou que les vendeurs ne livrent pas à temps. Alors vous les blâmez pour vos problèmes.

Mais vous êtes aussi à blâmer. Peut-être que vous n’avez pas fourni suffisamment de formation, peut-être que vous n’avez pas assez dans le tampon, ou peut-être que vous avez demandé trop dans un laps de temps réduit.

Assumer la responsabilité lorsque les choses vont mal au lieu de blâmer les autres est motivant, car, finalemenent,  vous vous concentrez sur la meilleure façon de faire les choses pour la prochaine fois. Et quand vous aurez le meilleur, vous serez également plus heureux.

2. Impressionner.

Personne ne vous aime pour vos vêtements, votre voiture, vos biens, votre titre ou vos réalisations. Ce sont tous des «choses». Les gens peuvent aimer vos choses – mais cela ne veut pas dire qu’ils vous aiment.

Bien sûr, ils peuvenet vous aimer superficiellement, mais le superficiel est insubstantiel, et une relation qui n’est pas basée sur la substance n’est pas une vraie relation.

Des relations authentiques et sincères vous rendent plus heureux. Vous n’aurez de véritables relations que lorsque vous arrêtez d’essayer d’impressionner et de commencer à essayer d’être vous-même.

3. Insister.

Lorsque vous avez peur ou vous avez un sentiment d’insécurité, vous tenez fermement à votre savoir, même si ce que vous savez n’est pas forcément le meilleur pour vous.

L’absence de peur ou d’insécurité n’est pas le bonheur: C’est juste une absence de peur ou d’insécurité.

Insister sur ce que vous pensez, sans en avoir besoin vraiment, ne vous rendra pas plus heureux; lâcher afin que vous puissiez atteindre et essayer de gagner ce que vous voulez à volonté.

Même si vous n’avez pas réussi à gagner ce que vous voulez, le fait d’essayer, vous aidera à vous sentir mieux dans votre peau.

4. Interrompre.

L’interruption n’est pas seulement quelquechose de grossier. Lorsque vous interrompez quelqu’un, qu’est-ce que vous êtes entrain de dire si ce n’est pas : «Je ne vous écoute pas parce que je veux comprendre ce que vous dites, je suis à votre écoute pour que je puisse préparer ce que je veux dire »

Voulez-vous que les gens vous aiment? Écoutez ce qu’ils disent. Concentrez-vous sur ce qu’ils disent. Posez des questions pour vous assurer que vous comprenez ce qu’ils disent. Ils vont vous aimer pour ça, et vous allez adorer ce que vous allez ressentir.

5. Pleurnicher.

Vos paroles ont le pouvoir, en particulier sur vous. Pleurnicher sur vos problèmes vous fera sentir pire, pas mieux.

Si quelque chose ne va pas, ne perdez pas de temps à vous plaindre. Faites de suite un effort pour améliorer la situation. Rien ne va changer si vous continuez à pleurnicher, parceque finalement vous devez faire quelque chose. Alors pourquoi perdre du temps? Agissez tout de suite. Ne parlez pas de ce qui ne va pas, parlez de comment vous allez améliorer les choses, même si cette conversation est seulement avec vous-même.

Faites la même chose avec vos amis et collègues. Ne restez jamais l’épaule sur laquelle ils pleurent. Les amis ne laissent pas leurs amis pleurnicher – les amis s’aident positivement pour améliorer leurs vies.

6. Contrôler.

Que vous soyez le patron, le manager, le meilleur dans votre métier, la seule chose que vous avez vraiment à contrôler, c’est vous-même. Si vous faites beaucoup d’efforts pour contrôler les autres, alors vous avez décidé que vous, vos objectifs, vos rêves, ou même vos opinions sont plus importantes que les leurs.

En plus, le contrôle est, dans le meilleur des cas, fonctionne pour le court terme car il nécessite souvent la force, la peur, l’autorité ou une certaine forme de pression. Aucune de ces qualités ne vous aidera à atteindre votre satisfaction. C’est l’atteinte des objectifs qui fera sûrement l’affaire.

Trouvez des gens qui veulent aller là où vous allez. Ils vont travailler plus fort, avoir plus de plaisir. Crééz des meilleures conditions et relations personnelles. En ce moment là, vous serez tous plus heureux.

7. Critiquer.

Oui, il se peut que vous soyez plus instruits ou plus expérimentés, mais ceci ne vous rend pas plus intelligent, meilleur ou plus important.

Ceci identifiera juste votre profil: unique, incomparable, des compéténces différéntes, mais à la fin, c’est uniquement vous. Comme tout le monde – y compris vos employés.

Tout le monde est différent: pas mieux, pas pire, juste différent. Appréciez les différences au lieu des faiblesses et vous verrez des gens – et vous même- dans une meilleure situation.

8. Prêcher.

Critiquer a un frère qui s’appelle prêcher. Ils partagent le même père: Juger.

Plus vous avancez, plus vous accomplissez, plus vous avez de chances de penser que vous savez tout – et de dire aux gens tout ce que vous pensez que vous savez.

Quand vous parlez avec plus de finalité que de fondements, les gens peuvent vous entendre, mais ils n’écoutent pas. Vous allez vous sentir moins heureux.

9. Abandonner.

Le passé est précieux, apprenez de vos erreurs, apprenez des erreurs des autres et puis laissez-le aller.

Plus facile à dire qu’à faire? Cela dépend de votre objectif. Quand quelque chose de mauvais arrive à vous, considérez que c’est une occasion d’apprendre quelque chose que vous ne saviez pas. Quand une autre personne commet une erreur, considérez cela comme une occasion d’être gentil, indulgent et compréhensif.

Le passé est une simple formation, il ne vous définit pas. Pensez à ce qui s’est passé, mais seulement dans le sens ou comment vous assurez-vous que la prochaine fois ça va aller dans des meilleures conditions.

10. Craindre.

Nous avons tous peur: de ce qui pourrait arriver ou pas, de ce que nous ne pouvons pas changer, de ce que nous ne serons pas en mesure de faire ou de comment les autres pourraient nous percevoir.

Donc, il est plus facile d’hésiter, d’attendre le bon moment, de décider que nous avons besoin de réfléchir un peu plus longtemps,  de faire un peu plus de recherches  ou d’explorer encore plus de solutions de rechange. En faisant ceci, des semaines, des mois, voire des années sont en train de couler.

Ne laissez pas vos peurs vous retenir. Tout ce que vous avez prévu, lancez-vous à partir d’aujourd’hui dans tout ce que vous avez imaginé et dans tout ce que vous avez toujours rêvé.

Si vous voulez démarrer une entreprise, faites le premier pas. Si vous voulez changer de carrière, faites le premier pas. Si vous souhaitez développer, d’entrer sur un nouveau marché ou d’offrir de nouveaux produits ou services, faites le premier pas.

Mettez vos craintes de côté et commencez. Faites quelque chose. Faites quelque chose, sinon, aujourd’hui va passer. Une fois que demain viendra, aujourd’hui sera perdu à jamais.

Aujourd’hui, c’est le bien le plus précieux que vous possédez – et c’est la seule chose que vous devriez vraiment peur de perdre.

Traduit et adapté de : http://www.inc.com/jeff-haden/how-to-be-happier-work-10-things-stop-doing.html


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Smounir 330 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte