Magazine Culture

LE BONHEUR, LA JOIE ET LA BÉATITUDE 3 et fin.

Publié le 05 novembre 2012 par Aiglebleu

 

fleurs-bleu-dans-ciel-bleu-copie-1.jpg

Je me souviens quand j'ai ressenti ces sentiments fondateurs (joie, amour et paix sous forme de béatitude) de manière consciente lorsque très jeune, à l'âge de 4-5-6 ans. C'était parfois le matin au réveil. C'était tellement puissant que je voulais de nouveau vivre dans cette béatitude. Je demandai donc à mes parents de me réveiller très tôt pour recréer la même ambiance. Parfois le sentiment était au rendez-vous et parfois non. Parfois cela survenait en me couchant le soir parfois simplement lorsque j'étais assis sur les marches à contempler le monde devant ma maison. Avec le temps j'ai appris que rien d'extérieur ne pouvait créer cet état d'extase. C'était déjà en moi et si je prenais le temps de réfléchir, de comprendre la vie, de fuir les activités familiales et sociales et de rechercher la solitude et les activités artistiques que je pouvais recréer ces circonstances. Mais le monde est dur et j'ai parfois perdu la capacité à éprouver cet état d'être. Mais les bonnes fondations étaient en place et avec le temps j'ai pu me purifier et réordonner le monde pour qu'elle serve ma co création. Maintenant je ressens ces sentiments presque en continu, mais de manière diffuse, très douce, très calme.

Je ne vous raconte pas mon histoire personnelle parce que je trouve qu'elle a du mérite, mais plutôt parce c'est la voie qui me permet de comprendre ce dont je parle. C'est donc un point de repère qui est susceptible de vous aider à comprendre. Je sais que cette béatitude est la force qui me permet de comprendre la vie, de continuer à œuvrer malgré un monde qui semble être la négation même des vérités essentielles que je connais. Ayant un but qui est logique, qui a du sens et qui me conduit vers les vérités qui illuminent ma vie et me remplissent de bonheur je peux construire, co créer, malgré les difficultés, les maladies, les épreuves, les attaques et autres circonstances difficiles. C'est la béatitude, le bonheur, l'extase qui donne du pouvoir, qui donne la compréhension, qui illumine le chemin de vie. Avec lui nous sommes puissants et avec de l'énergie pour construire. Une fois que nous avons créé, de contempler ensuite le fruit de nos activités éclairées nous remplit de bonheur. Si nous accomplissons le travail que notre conscience (et donc oui le Grand Esprit) nous donne, alors nous avons accès plus facilement aux sentiments fondateurs.

C'est pourquoi l'observation de la nature est si salutaire. Tout dans la nature est vrai. Il n'y a que l'Homme qui peut échapper aux lois fondamentales de la création parce qu'il possède en lui une essence divine qui lui donne le pouvoir de co création. Le niveau de conditionnements et de programmations de l'humanité actuelle étant si élevé, pour voir et observer la vérité il n'y a pas mieux que la nature où tout suit les lois de la création. Lorsque nous observons la nature pour de longues périodes de temps nous finissons par vibrer en résonnance harmonique avec la vérité. Il est alors beaucoup plus facile de trouver une mission de vie qui appartient à la terre et donc de s'incarner pleinement dans nos vies de chaque instant. Le Grand Esprit nous parle par sa création! Il ne s'adresse pas à nous directement, mais bien par le biais de l'œuvre qu'il nous a transmise, sa création et par les sentiments fondateurs qui sont la pulsation de son amour en nous.

Nous sommes destinés au bonheur! Nous sommes faits pour la joie! Il est en notre pouvoir de transformer le monde pour qu'il soit beau, bon, sain, relaxant, inspirant et propice à la béatitude. Pour cela il faut se donner les moments, le temps de ressentir la joie, la paix et l'amour. Pour les ressentir, tout peut être un outil, même les émotions. Car même si la vague me dissimule la profondeur de l'océan elle est néanmoins faite de la même substance, de l'eau!

Je vis actuellement un temps très difficile, car je dois travailler plus qu'il n'est sain de le faire pour ma santé et le bien-être de ma famille. Je suis dans une position ou je n'ai pas le choix et pourtant tout dans ma vie en souffre: ma santé, ma vie de famille, ma communication avec le public. La seule chose qui profite actuellement c'est la compagnie. Chaque semaine c'est de plus en plus difficile pour ma famille et moi. La première chose qui m'aide à continuer c'est ce lien avec le courant sous-jacent qui est paix, qui est amour qui est joie. Le soir lorsque tous sont couchés j'ai un moment pour réfléchir, et je vois que nous allons y arriver qu'il faut tenir. Je vais bientôt pouvoir prendre plus de temps pour moi et ma famille lorsque tout sera en place. Je retrouve alors mon équilibre et ma joie. C'est pourquoi malgré la fatigue je me lève avant les autres, pour pouvoir avoir quelques minutes de calme pour penser, pour regarder la vie, pour retrouver les sentiments fondateurs qui me donnent la force de continuer.

Sans ce lien, les êtres perdent l'espoir. Imaginer les jeunes et le monde qu'on leur donne où il y a peu de joie, peu de temps pour la chercher et où tout les pousse vers les plaisirs éphémères et vides. Ce n'est pas une surprise que tant d'entre eux pensent au suicide et que plusieurs passent aux actes. Un monde sans joie est un monde tragique qui coure vers la mort. C'est ce que nous voyons aujourd'hui.

Alors, ne restez pas sans joie! N'écoutez pas la voix des hommes, mais plutôt les chants des oiseaux. Prenez le temps de réfléchir à la vérité et d'accorder votre voie, votre chemin de vie à cette vérité. Prenez le temps de ressentir la joie, de vivre l'amour, d'incarner la paix. Soyez le bonheur que les autres puissent voir un symbole d'espoir. Notre monde aujourd'hui à besoin de notre extase. Il n'y a pas de faute à être heureux au contraire cela nous donnera plus de compréhension, plus de force et plus de vie.

Joie Amour et Paix

Aigle Bleu


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aiglebleu 25351 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte